Avertir le modérateur

  • LE SAINT-ESTEPHE A L'HONNEUR

    Château CLAUZETSAINT-ESTÈPHE Château CLAUZET

    Château CLAUZET 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Baron Velge
    Leyssac
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 34 16 
    Télécopie : 05 56 59 37 11 
    Email : clauzet@chateauclauzet.com 
    Site : www.chateauclauzet.com 

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Pour Maurice Velge, l'aventure Château Clauzet est la concrétisation d'un vieux rêve. “Château Clauzet 2011 est un millésime qui se goûte tout en délicatesse, nous explique José Bueno, le Directeur. C'est croquant, très fruité, très agréable, il y a beaucoup de finesse, beaucoup d'élégance, le joli fruité prime à la dégustation, et le finale est très longue. Ce 2011 est vraiment un millésime de plaisir. Ici, on travaille comme dans les premiers grands crus classés avec beaucoup d'attention pour le vin, un vrai travail de broderie d'art.” Cela se retrouve en effet dans ce superbe Saint-Estèphe 2010, de couleur pourpre, vec des nuances de cuir, de mûre, de griotte confite, un vin aux tanins denses etronds à la fois, gras, complexe, racé, d'une très belle finale, au beau potentiel de garde. Remarquable 2009, à l'expression aromatiquetrès prononcée (prune cuite, griotte) alliant finesse et structure, de bouche pleine, aux tanins bien fermes, de belle matière, dense en finale. Le 2008 est un vin puissant et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, de très bonne bouche, bien typé, de couleur grenat, d'une belle concentration de parfums, un cru qui allie distinction et richesse, de garde. Le 2007, de couleur rubis intense, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité, avec des tanins ronds et harmonieux, très séducteur. Beau 2006, mêlant richesse etvelouté, de belle couleur grenat, intense, corsé, très parfumé, qui sent bon la griotte et les sous-bois. Le 2005, superbe, de belle basetannique importante et très équilibrée, un vin complexe et dense, de robe soutenue, charnu, avec ces notes persistantes de fumé et defruits macérés, de garde. Le 2004 est remarquable, distingué, très parfumé, avec ces nuances de fruits mûrs et d'épices, un vin de très belle bouche, gras et corsé, aux tanins harmonieux, d'excellente évolution.


    Château MONTROSESAINT-ESTÈPHE Château MONTROSE

    Château MONTROSE 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Hervé Berland

    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 30 12 
    Télécopie : 05 56 59 71 86 
    Email : chateau@chateau-montrose.com 
    Site : www.chateau-montrose.com 

    Au sommet avec ce très grand Saint-Estèphe 2010, l'un des plus jolis vins de la région, où couleur, concentration d'arômes, structure et finesse sont associées dans ce superbe millésime encore fermé, derobe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s'entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde. Formidable 2009, où la distinction se conjugue avec la matière, la fraîcheur à la structure, au nez complexe à dominante de fruits noirs et d'humus, aux tanins puissants etmoelleux à la fois. Le 2008 est un millésime droit, ample, puissant, précis, d'un parfait équilibre entre onctuosité etfruité, un vin riche et complexe, d'une belle trame qui confère au vin du soyeux en finale, de garde, l'un des très grands vins de la propriété. Beau 2007, gras, avec des arômes persistants et puissants, un vin structuré et charpenté avec beaucoup d'élégance, aux connotations de violette, de cuir et de sous-bois très caractéristiques, intense, ample et corsé à la fois. Tout aussi séduisant, il y aussi ce Second Vin, La Dame de Montrose 2010, fondu et persistant, est ample, aux tanins bien présents, de bouche complexe et charnue.?Beau 2009, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, ample et parfumé, d'une très jolie finale avec des notes d'épices et de fraise des bois surmûrie. Le 2008, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, très équilibré au nez comme au palais, est un vin qui permet d'avoir une bonne idée de la grandeur du premier vin. Le 2007 s'apprécie particulièrement bien en ce moment, très classique, au nez de cassis, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois.


    Château la PEYRE

    Château la PEYRE 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Vignobles Rabiller
    Le Cendrayre
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 32 51 
    Télécopie : 05 56 59 32 51 
    Email : vignoblesrabiller@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaulapeyre.fr 

    Très bien classé. Un vignoble de 8 ha. Raymond Rabiller, mon père, a créé cette propriété à partir de quelques parcelles, précise René Rabiller, achetées en rente viagère dans les années 1946-47, pour environ un hectare. Il était alors ouvrier boulanger et ma mère épicière. En 1973, mon père décidait de devenir viticulteur à part entière après avoir acheté cinq autreshectares de vignes. Toute la récolte était alors apportée à la Cave Coopérative de Saint-Estèphe. À cette époque, je faisais mes études au Lycée Technique de Talence, puis à l'École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes jusqu'en 1975. Arrivé à la retraite, mon père hésitait à vendre sesvignes. Je lui offris la solution de revenir au pays prendre la relève. Ainsi, en 1986, je devinsviticulteur, bientôt rejoint par mon épouse en 1993. Mes plus vieilles vignes ont traversé le gel de 1956. Elles ont donc plus de 53 ans. La plupart des parcelles ont trente ans d'âge. Nosvignes sont plantées à une densité élevée avec des rangs espacés d'un mètre.” Valeur sûre, son Saint-Estèphe 2010, aux tanins riches, intense, mêle charpente et finesse, avec des notes de cuir et d'épices, un vin de couleur pourpre, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois. Le 2009, avec ce nezcomplexe où prédominent les fruits macérés et les épices, de charpente ample, aux tanins intenses mais savoureux, est corsé et gras, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. Le 2007 développe un bouquet persistant et corsé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, un vin ample, d'un remarquable équilibre, de bouche fondue où domine le pruneau confit. Excellent 2006, un vin de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassiscannelle), un vin gras, riche et bien charnu, qui poursuit son évolution. Si vous en trouvez, le 2002, complexe, d'une longue finale en bouche, au nez où s'entremêlent des notes de cannelle et defruits mûrs, se goûte très bien actuellement, par exemple, sur un jarret de veau.

    Château POMYSSAINT-ESTÈPHE Château POMYS

    Château POMYS 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Mr Arnaud
    Leyssac
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 32 26 
    Télécopie : 05 56 59 35 24 
    Email : pomys@orange.fr 
    Site : www.chateaupomys.com 

    Vignoble de 12 ha, avec une moyenne d'âge des vignesde 25 ans (60% de Cabernet-Sauvignon, 30% de Merlotet 10% de Cabernet franc, vendanges manuelles et vieillissement en fûts de chêne 12 à 18 mois). BeauSaint-Estèphe 2009, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeuxet puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense,harmonieux aux papilles, un vin d'excellente évolution et long en bouche. Le 2008, de belle charpente, mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de prune et de fumé, un vin de couleur pourpre, riche et élégant, tout en bouche, degarde. Le Saint-Estèphe Château Saint-Estèphe 2009 est un vin tout en arômes et structure, d'une belle ampleur, bien équilibré, qui sent la fraise des bois et l'humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche complexe. Excellent 2008, riche, aux tanins présents, d'une belle persistance en finale, un vin d'une grande complexité aromatique, non encore à maturité. On vous accueillera avec plaisir à l'hôtellerie Pomys*** pour une halte conviviale et luxueuse. Dix chambres avec petit déjeuner, des salons spacieux et une salle de réunion, séminaires... et un restaurant gastronomique.

    Château TRONQUOY-LALANDESAINT-ESTÈPHE Château TRONQUOY-LALANDE

    Château TRONQUOY-LALANDE 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Hervé Berland Directeur : Yves Delsol

    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 61 05 et 06 67 89 81 81 
    Télécopie : 05 56 59 63 05 
    Email : chateau@tronquoy-lalande.com 
    Site : www.tronquoy-lalande.com 

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Pour s'en assurer, il suffit de goûter ce grand Saint-Estèphe 2010, très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l'humuscharnu comme il se doit, d'une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d'épices, qu'il faut laisser se faire pour développer tout son potentiel. Remarquable 2009, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de belle évolution. “Les vendanges 2009 s'étaient déroulées dans d'excellentes conditions, nous rappelle Yves Delsol. Les raisins étaient rentrés au cuvier avec une grande richesse de tanins, très aromatiques et fruités. Le cépage Petit Verdot était parfaitement équilibré avec beaucoup de complexité. L'élevage en barriques s'est fait dans lenouveau chai.” Le 2008 est très expressif du potentiel de garde de ce millésime, de robepourpre, aux connotations de fruits cuits et de cuir, de bouche ample, intense, épicée, un vin très corsé, d'un très bel équilibre, tout en charpente, un grand vin classique et typé, lent à se faire. “Le 2008 est un vin qui évolue très bien, poursuit Yves Delsol, d'une belle structure. D'ici 4 à 5 ans on pourra juger du potentiel du terroir de Tronquoy 2008. D'une bellecouleur violine sombre. Très jolis arômes de mûres et des notes puissantes d'épices dues à la prépondérance des Petits Verdots dans l'assemblage. Les arômes se développent l'on obtient une belle matière souple et veloutée en bouche. L'encépagement de Tronquoy Lalande est à dominante de Merlot, l'assemblage du 2008 est composé de 50% Merlot, 37 % de Cabernet-Sauvignon et 13% de Petit Verdot. Nos Vins ont toujours un très bel équilibre, le 2008 est un vin très classique, aux tanins présents. La finale est très soyeuse. C'est un vin encore fermé actuellement mais qui va révéler tout son potentiel dans les dix ans à venir, d'une grande harmonie entre l'acidité, l'équilibre et le volume en milieu de bouche, d'un très bon potentiel de garde.”
     
  • Les Montagne Saint-Emilion qu'il ne faut pas manquer

    Château FARGUET

     

    Château FARGUET 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Pascal Pobeda
    Parsac
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 24 61 80 
    Télécopie : 05 57 24 65 81 
    Email : chateaufarguet@orange.fr 

    C'est en 1988, que Pascal Pobeda a concrétisé son rêve : reprendre et restaurer un ancien Relais de Saint-Jacques de Compostelle, datant du XIIe siècle. A ce jour, le vignoble de 6,27 ha, site unique dans la région, permet de produire des vins à dominance Merlot (75%). Élaborés dans le respect de l'environnement, avec enherbement des rangs, les vins obtenus sont élevés en barrique, puis commercialisés essentiellement en France. Coup de cœur pour son Montagne Saint-Émilion 2009, élevé en fûts de chêne, qui développe un nez de groseille et de fraise des bois très mûre, très élégant, d'une belle robe sombre, très bien équilibré, de bouche complexe aux nuances d'épices. Le 2008, à la robe profonde, aux arômes d'épices, de cuir et de myrtilles, est d'une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, avec des notes fondue.


    Château LA FLEUR GRANDS-LANDES

    Château LA FLEUR GRANDS-LANDES 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Carrère
    9 route de Lyon Lamarche - D 1089
    33910 Saint-Denis-de-Pile
    Téléphone :05 57 24 31 75 
    Télécopie : 05 57 24 30 17 
    Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr 

    Vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur un terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet-Sauvignon, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. On se fait plaisir avec ce Montagne-Saint-Émilion 2009, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d'humus, un vin charnugénéreux, épicé en bouche, avec de la matière, des tanins mûrs, encore bien jeune. Le 2008, où dominent le pruneau et les épices, associant souplesse et structure, volumineux, bien typé, de garde. Le 2007, de robe rouge teintée cerise noire, se goûte très bien, un vin de bouche très équilibrée au volume harmonieuxet aux tanins soyeux comme le 2004, qui se goûte particulièrement bien. Goûtez le Lalande-de-Pomerol Château Chagniasses 2008, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux taninsbien enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d'épices, puissant et bien corsé comme il se doit. Quelques vieux millésimes sont disponibles, ce qui n'est pas pour nous déplaire.


    Château HAUTE FAUCHERIE

    Château HAUTE FAUCHERIE 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Pierre et André Durand
    BP 3
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 02 et 05 57 74 60 63 
    Télécopie : 05 57 74 53 66 
    Email : khem@wanadoo.fr 

    Typé, tout en en bouche, leur Montagne Saint-Émilion 2009 est un vin dense, complet, auxarômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec destanins riches, de garde comme en témoigne le 2005, de belle robe soutenue et brillante, très riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices…), ample, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en finale. Goûtez leur Montagne-Saint-Émilion Vieille Tour Montagne 2009, très parfumé, bien typé, qui associecouleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, un vin de très bonne bouche, à déboucher sur une entrecôte à la moelle.

    Château JURA-PLAISANCE

    Château JURA-PLAISANCE 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Mme B.Delol

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 51 91 44 
    Télécopie : 05 57 51 88 92 
    Email : bdelol@gmail.com 

    Un vignoble de 8 ha qui borde les appellations Pomerol et Saint-Émilion (sol argilo-calcaire,sables, 60% Merlot, 40% Cabernet franc). Dans cette propriété, les vins sont élevés en barriquesde 2 à 3 vins afin de ne pas avoir le goût de boisé trop prononcé. “Le sol est travaillé toute l'année pour favoriser sa vie microbienne, précise-t-on, et la bonne alimentation des racines de la vigne. Les “mauvaises herbes” sont ainsi maîtrisées sans utiliser de désherbant. La protection phytosanitaire du vignoble est réalisée de manière raisonnée pour ne pulvériser que les produits nécessaires en fonction du besoin de la vigne et des conditions climatiques. La charge de la vigne est également surveillée en ne conservant que les meilleures grappes, pour ne pas nuire à la qualité du vin à venir. L'élaboration du vin s'effectue de façon naturelle, sans utiliser “d'artifice particulier”, afin de privilégier toute l'émergence du fruit et des arômes, et l'élévage s'effectue dans des barriques en chêne français de deux ou trois vins pour éviter de donner au vin un trop fort goût de boisé. La barrique permet l'oxydation lente du vin au travers du bois, avec le développement d'arômes et de parfums qui ne se révéleraient pas autrement. Tout en nuances, ce Montagne-Saint-Émilion 2009, élevé 18 mois en fûts de chêne, très parfumé (cassisfraise des bois), d'une belle structure, ample et volumineux, auxtanins fondus et veloutéscharnu comme il se doit. Le 2008 est classique et puissant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, un vin savoureux qui dégage des arômes de fruits rouges intenses, de belle charpente, chaleureux, de garde. Le 2007, au nez délicat, mêle puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d'une grande harmonie, séveux,généreux en bouche. Le 2006 développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré en bouche. Le 2005, aux arômes puissants de fruits cuits, d'humus et d'épices, est de bouche riche, de très bonne garde. Le 2004, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, est un bel exemple de la typicité de ce cru et de son potentiel d'évolution.

    Château PIRON

    Château PIRON 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Domaine Fressineau Frères

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 61 57 
    Télécopie : 05 57 74 61 57 
    Email : chateau.piron@free.fr 
    Site : www.domaine-fressineau-chateau-piron.com 

    Le domaine du château s'étend sur 16 ha d'un seul tenant dont 12 ha de vignes plantées sur unsol argileux avec une assise calcaire. “J'ai le respect du terroir qui donne le goût au vin, précise Gilles Fressineau. Pas de produit standardisé, pas de complaisance à une mode, je préfère utiliser la nature et mon terroir privilégié pour réaliser un vin authentique qui ne ressemble pas à tous les vins et qui a sa personnalité. J'élève mon vin suivant la tradition transmise par mon père sans céder aux sirènes du commerce. Mon vin, j'en suis fier, il est le résultat d'une alchimie entre ma vigne et l'homme que je suis.”. Cette éthique est la nôtre et vous apprécierez son Montagne-Saint-Émilion 2009, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, de robe soutenue, aux tanins riches et bien équilibrés, au nez intense de cerise, de fraise et d'épices, onctueux et persistant au palais. Le 2007, au nez subtil dominé par le pruneau et la griotte, avec des tanins soyeux, un vin rond, avec cette bouche chaleureuse et séduisante.

    Château ROC de CALON

    Château ROC de CALON 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    SAS Vignobles Bernard Laydis
    3, lieu dit Barreau
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 63 99 
    Télécopie : 05 57 74 51 47 
    Email : s.laydis@rocdecalon.com 
    Site : www.rocdecalon.com 

    Un vignoble de 20 ha (sols argilo-calcaires et argilo-siliceux, 75% Merlot, 22% Cabernet franc et 3% Cabernet-Sauvignon). Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2009, élevage de 12 à 15 mois en barriques neuves (40%) et barriques d'un vin et plus (60%), tout en persistance d'arômes, un vin très intense, tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, aux tanins très équilibrés, de très bonne garde. Le 2008 est un vin comme on les aime, parfumé et subtil, avec des arômes de fruits noirs, d'épices, gras, très harmonieuxcomme ce beau 2005, médaille d'Or à Bruxelles en 2009, avec des notes de cerise fraîche et d'humus, de bouche complexe et persistante, un vin très réussi, délicatement boisé et épicé, aux tanins mûrs, de très bonne évolution, qui demande une cuisine relevée. Le Montagne-Saint-Émilion 2009 est très parfumé (épices, réglisse...), riche et corsé, concentré,fermé, aux tanins fermes et ronds à la fois, très persistant en bouche.

    La TOUR MONT D'ORMONTAGNE-SAINT-ÉMILION La TOUR MONT D'OR

    La TOUR MONT D'OR 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Président : Julian Grelot

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 15 
    Télécopie : 05 57 74 50 51 
    Email : la.tour.mont.dor@wanadoo.fr 

    Ce groupement de producteurs est une grande valeur sûre de l'appellation, puisque l'on y élève plusieurscuvées typées et savoureuses, à des prixparticulièrement sages. Pour exemple, ce Montagne-Saint-Émilion La Tour Mont d'Or 2009, élevé en fûts de chêne, complexe, très séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, de belle teinte, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu. Goûtez le Montagne-Saint-Émilion ChâteauPalon Grand Seigneur : “ce vin doit son nom à une anecdote, nous précise-t-on, lors de son premier examen, il fut présenté à l'aveugle devant la commission d'experts pour obtenir le droit de porter l'appellation Montagne-Saint-Émilion. Un des experts après l'avoir fait tourner longuement en bouche dit : “Celui-là, Messieurs, c'est un grand seigneur !” il s'appelait Palon, il devint Palon Grand Seigneur”. Le 2009 est un vin de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe. Excellent Montagne-Saint-Émilion Le Délice de La Tour Mont d'Or 2009, un pur Merlot issu de vignes de 30 ans en moyenne, élevé uniquement en fûts de chêne durant 12 mois, ample et complexe, avec ses tanins savoureux mais très présents, associant puissance et distinction, grascharnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices. Le 2008, médaille d'Argent à Mâcon, un vincharnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, marqué par son équilibre et son harmonie, mêle puissance et distinction, biencorsé, de garde.

    VIEUX CHATEAU DES ROCHERS

    VIEUX CHATEAU DES ROCHERS 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Claude Rocher
    16 Mirande
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 37 et 06 80 64 49 75 
    Télécopie : 05 57 25 18 14 
    Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr 

    Un vignoble de 4,8 ha, planté sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieillesvignes de 30 ans, 80% Merlot et 20% Cabernet franc. Les vins sont élevés dans le respect de la tradition : taille rigoureuse, éclaircissage des grappes, effeuillage, vendanges manuelles deraisins mûrs et sains, cuvaison douce et suffisamment longue et enfin un élevage de 18 à 24 mois. Fidèle à lui-même, un remarquable Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2009, un beau vin au nez intense de sous-bois, de cassis et d'épices, onctueux et gras en bouche, auxtanins puissants mais très fins, qui allie une charpente réelle à un joli velouté en finale. Le 2008, aux tanins bien présents et harmonieux, est riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante. Le 2007, velouté, est bien classique, avec ses senteurs de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, de robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, de bouche suave marquée par une pointe d'épices. Le Montagne-Saint-Émilion cuvée Tradition 2009, aux arômes de fruits mûrs (groseille, cerise) et d'épices, présente des tanins souples et présents à la fois, un vin de bouche chaleureuse. Le 2008 est fin, au nez riche et bien présent dominé par des notes de fruits frais et d'humus, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche soyeuse.
  • Le remarquable rapport qualité-prix-typicité du Margaux Château la GALIANE

    Château la GALIANEMARGAUX Château la GALIANE
    Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais Galian qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 5 ha, plantée de 50% de Cabernet-Sauvignon, 45 % de Merlot et 5% de Petit Verdot, présente un parfait équilibre, très classique et traditionnel de l'appellationMargaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cette propriétaire chaleureuse peut être fière de son Margaux Cru Bourgeois 2010, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche avec des nuances de fruits noirs compotés, aux tanins équilibrés, complet, de garde, bien sûr. Le 2009, coloré, est de bouche puissante, aux tanins mûrs, un vinqui sent bon la groseille mûre et l'humus, tout en rondeur, de bonne charpente, structurée etfine à la fois, de très bonne garde. Le 2008 est une réussite, tout en couleur et en matière, aunez de griotte et de fumé, riche et gras, intense, d'un bel équilibre, un vin aux tanins bien présents mais soyeux Le 2007, est de bellerobe soutenue, au nez légèrement épicé, avec des nuances de mûre, un vin très équilibré, persistant, alliant une jolie charpente à une rondeur séduisante en bouche. Le Margaux Château Charmant, dont le vignoble de 5 ha est planté sur des croupes de fines graves, possède des ceps de vigne centenaires, la culture se fait par une fertilisation réalisée à base de fumure organique. Beau 2010,charnu, qui sent la fraise des bois et l'humus, un vin velouté, de belle matière, vin de bouche puissante, fin, charnu, équilibré, parfumé au palais (griotte, mûre), de très bonne évolution. Le 2009, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, de bouche ronde soutenue par de jolis tanins, est un vin classique et bien charpenté. Puissant 2008, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, un beauvin classique qui allie charpente et souplesse, aux tanins bien fermes, au nez complexe. Le 2007, d'une belle robe grenat profond, est très aromatique, au nez fin dominé par des notes de réglisse et de cassis, un vin dense, de bouche ample avec une touche épicée en finale, qui se goûte très bien aujourd'hui. Remarquable rapport qualité-prix.

    Château la GALIANE 

    (MARGAUX)
    Christiane Renon

    33460 Soussans
    Téléphone :05 57 88 35 27 
    Télécopie : 05 57 88 70 59 
    Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane 
    Site : www.scea-rene-renon.com 

  • Médoc : les vrais vins typés sont magnifiques

    961.jpgDu plus grand des grands vins au plus modeste, on sait qu’ici, les propriétaires maintiennent une identité forte : intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Saint-Julien doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe... Les terroirs signent les vins : graves garonnaises à Saint-Julien, quartz et cailloux roulés à Saint-Estèphe, croupes de graves maigres à Pauillac, graviers et cailloux à Margaux... Pourtant, il est parfois bien difficile aujourd’hui de retrouver cela, tant certains crus sont “lissés” par des vinifications sophistiquées, devenues des “bêtes à concours”. Ceux qui élèvent les véritables grands vins médocains, ceux qui ont une “âme”, dont le millésime 2010 ne ressemble pas au 2009, ou le 2007 ou 2002... les voici.

     
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    LATOUR
    MOUTON-ROTHSCHILD
     
    MONTROSE
     
    CALON-SÉGUR
    CLERC-MILON
    GRAND-PUY-LACOSTE
    PICHON-COMTESSE
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    LAFITE
    MARGAUX
     
    LÉOVILLE-BARTON
     
    BRANE-CANTENAC
    LANGOA-BARTON

    MILLÉSIMES 
    consultable en ligne
    gratuitement

    comme le vrai magazine,
    en tournant les pages... 

    CLIQUEZ ICI



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BATAILLEY*
    FONBADET
    HAUT-BATAILLEY*
    LA GALIANE
    LYNCH-BAGES*
    TRONQUOY-LALANDE*
     
    BEAU SITE
    ESTEAU
    FONTESTEAU
    FOURCAS-HOSTEN*
    HOURTIN DUCASSE*
    (LASCOMBES*)
    LE MEYNIEU
    LA PEYRE
     
    BEYZAC
    BROUSTERAS
    COUDOT*
    LAMOTHE-CISSAC
    HENNEBELLE
    LESTAGE-DARQUIER*
    TOUR de BESSAN*
     
    BOIS CARRÉ*
    BRANAS GRAND POUJEAUX*
    MEYRE
    LES MOINES*
    TOUR MARCILLANET
     
    BÉJAC-ROMELYS
    DAVID*
    HAUT-BELLEVUE
    LOIRAC*
    POUJEAUX*
    (PREUILLAC*)
    LES TROIS MANOIRS
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    CLAUZET*
    DESMIRAIL
    GLORIA*
    HAUT-MARBUZET
    MAUCAILLOU
    TOUR DE BY
     
    DOYAC*
    FOURCAS-DUPRÉ
    HANTEILLAN
    LAMARQUE
    PANIGON*
    PATACHE D'AUX*
    POMYS*
    PETIT BOCQ
    ROSE BRANA
    SAINT-AHON
    TOUR-DU-ROC
     
    LE BOURDIEU*
    HOURBANON*
    GRANINS GRANDS POUJEAUX
    REYNATS
     
    BELLERIVE*
    BOIS DE ROC
    CHALET DE GERMIGNAN*
    CASSANA*
    (RAUZAN-GASSIES)
    SOULEY-SAINTE-CROIX
     
    CROIX du TRALE*
    DONISSAN*
    (MONGRAVEY*)
    LACOMBE-NOAILLAC

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CHANTEMERLE*
    DOMEYNE
    GRAVES DE LOIRAC
    LA TESSONNIÈRE
    TOUR DU GOUA
    VIEUX GADET
     
    ANTHONIC
    (CAPDET)
    ESCOT
    LAUGA
    SIORAC
    (TOUR DES TERMES)
     
    LE BEYAN*
    LABADIE
    (SAINT-AUBIN)
     
    BÉHÈRÉ
    (CARCANNIEUX)
    (HAUT-BRISEY*)
    ROQUEGRAVE
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    AGASSAC
    (CARONNE-SAINTE-GEMME)
    (LAULAN-DUCOS)
    (LOUDENNE*)
    (SÉRILHAN*)
    SIGOGNAC*
    (TOUR DE PEZ*)
     
    (FOURCAS DUMONT)
    GRANGES D'OR
    GRAND BRUN
    GRAVIERS
    LANESSAN
    LARRIVAUX
    (PEYREDON-LAGRAVETTE)
    LE TEMPLE*
    (SIRAN)
    TOUR CASTILLON
     
    (BALAC)
    BEAUVILLAGE
    FONRÉAUD
    LESTRUELLE
    (MALLERET)
  • Quels plats sur les meilleurs Saint-Emilion ?

    Château BALESTARD la TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD la TONNELLE

    Château BALESTARD la TONNELLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Jacques Capdemourlin

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 62 06 
    Télécopie : 05 57 74 59 34 
    Email : info@vignoblescapdemourlin.com 
    Site : www.vignoblescapdemourlin.com 

    Depuis plus de 400 ans, Saint-Emilion est le berceau de la famille. Jacques Capdemourlin, son fils Thierry à ses côtés, est passionné et infatigable, portant la bonne parole aux quatre coins du monde. Balestard était le nom d'un chanoine du chapitre de Saint-Emilion. Ce cruest très ancien et le poète François Villon, au XVe siècle vantait déjà les qualités du vin dans un poème figurant d'ailleurs sur son étiquette. Les 10,60 ha (70 % Merlot, 25 % Cabernet franc et 5 % Cabernet-Sauvignon) s'épanouissent sur un plateau rocheux, un terroirjouissant d'un excellent ensoleillement. Faites-vous plaisir avec leur Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2010, d'une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d'épices et de vanille, un vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2009, très parfumé, associecouleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, dense en bouche, bien charpenté, de garde, naturellement. Le 2008, corsé, aux tanins puissants et mûrs, réunit une belle structure à une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave. Provenant d'un domaine de 14 ha de vignes, le Saint-Émilion GCC Cap de Mourlin 2010, qui développe un nez de groseille et de fraise des bois très mûre, très élégant, d'une belle robe sombre, est très équilibré, de bouche subtile aux nuances d'épices. Le 2009,charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, est bien ferme en bouche, ample, parfumé, persistant, très réussi. Le 2008, aux tanins riches, au nez de pruneau et d'humus, est tout en bouche, d'excellente garde. Le Saint-Émilion GCC Petit Faurie de Soutard 2010, issu de 8 ha de vignes, savoureux, au nez d'épices et de sous-bois, exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins bien équilibrés qui commencent à se fondre, un vincoloré, dense et ample en bouche, de charpente élégante. Le 2009, aux senteurs de cassismûr et d'épices, est un vin harmonieux, aux tanins fermes, est riche en couleur, de bouche puissante mais très élégante. Le 2008, avec ces notes de mûre et de griotte, allie finesse et structure, un vin aux tanins bien équilibrés.


    Château TROTTE VIEILLE

    Château TROTTE VIEILLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Philippe Castéja
    86, cours Balguerie Stuttenberg
    33082 Bordeaux
    Téléphone :05 57 24 71 34 
    Télécopie : 05 57 87 60 30 
    Email : domaines@borie-manoux.fr 
    Site : www.borie-manoux.com 

    Au sommet, naturellement. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du château, aucroisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Le Second Vin du château fût créé en 2002 sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l'utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d'avant le phylloxéra. Superbe Saint-Émilion 1er GCC 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l'humus, un vin ample et flatteur, de belle garde. Superbe 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d'épices, chaleureux, de grande évolution. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux taninsgénéreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé. Remarquable 2006, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d'un bon équilibre, qui allie une charpente réelle à un joli fondu aux papilles, de garde. Le 2005 est un bel exemple des grands vins de terroir (le sien se situe sur un rocher avec seulement 30 cm deterre), de couleur pourpre, racé, un beau vin concentré, au nez intense, tout en nuances aromatiques (fraise, cerise, myrtille), où dominent la réglisse et les épices, de bouche riche, un vin où toute la puissance de ce très grand millésime joue à plein, de garde. Même propriétaire que le château Batailley (voir Pauillac).


    Château CADET-BON

    Château CADET-BON 

    (SAINT-ÉMILION)
    Guy Richard

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 43 20 
    Télécopie : 05 57 24 66 41 
    Email : chateau.cadet.bon@orange.fr 
    Site : www.cadet-bon.com 

    Domaine de 4,65 ha (80 % Merlot, 20 % Cabernet franc). Travaux à la vigne, drainage, abandon du désherbage, apport de compost organique et travail du sol en profondeur, travail méticuleux d'ébourgeonnage, éclaircissage, taille adaptée pour un rendement qualitatif... Très beau Saint-Émilion GCC 2009, un vin puissant, aux tanins fermes et bien équilibrés, qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution. Le 2008, d'une robe d'un rouge rubis intense, est velouté au palais, légèrement épicée, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, un vin qui devrait tenir toutes ses promesses. Le 2007, très équilibré, riche, gras et complexe, ample au nez comme en bouche, aux tanins fondus, est chaleureux, riche en couleur comme en matière, très aromatique (fruitsmûrs, sous-bois, truffe).

    Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENAC

    Château CANTENAC 

    (SAINT-ÉMILION)
    Nicole Roskam-Brunot

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 35 22 
    Télécopie : 05 57 25 19 15 
    Email : contact@chateau-cantenac.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac 
    Site : www.chateau-cantenac.fr 

    Dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, ce qui vient récompenser un rapport qualité-prix-régularité certain. Depuis 1870, Château Cantenac propose ses grands Vins fins. Aujourd'hui, c'est Nicole Roskam-Brunot et ses fils Frans et Johan qui perpétuent la tradition. Nicole Roskam-Brunot, charmante et passionnée, a lancé la cuvée “Sélection Madame” dès 2000 (une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité). Remarquable Saint-Émilion GC 2010, terroirde sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets, de couleur grenat intense,charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, de poivre, de griotte, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, bien corsé, de garde. Le 2009 est dans la lignée, médaille Or Mondial de Bruxelles, de belle teinte grenat foncé, avec ce nez d'épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, bien charpenté, aux tanins bien présents mais soyeux, un vin persistant et riche, vraiment réussi. Le 2008, médaille de Bronze Decanter World Wine Awards, poursuit son évolution, tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins riches, d'un beau rubis foncé, un vin ample et épicé en bouche, de garde. La Sélection Madame 2009, 95%Merlot et 5% Cabernets, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec destanins veloutés, tout en arômes. Le 2008, médaille d'Argent à Bordeaux, de couleur pourpre, est un vin élégant, tout en bouche, avec des notes de mûre, d'une très belle finale. Le Château Cantenac 2007 est de belle maturité, fruité en bouche avec de la complexité, de la puissance et une grande finesse. Un millésime très surprenant et très séduisant à la fois avec ces notes de fruits noirs et d'épices. Le vin est velouté, riche, puissant mais fin à la fois. Le Sélection Madame 2007, plus sur le Merlot, avec son bouquet de fruits rouges et noirs, le vin est très soyeux, très charmeur. Le 2006 fut primé au Mondial de Bruxelles. Goûtez leur Haut-Médoc Cru BourgeoisChâteau La Lauzette 2009, de robe rubis profonde, classique, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuancesaromatiquesferme un Cru bourgeois historique de Listrac-Médoc situé entre les appellations de Margaux et Saint-Julien. 60% Cabernet-Sauvignon et 40% Merlot. Vignoble créé par Frans Roskam. Le 2008 dégage de jolis arômes de fruits noirs mûrs soulignés par des notes d'épices, de vanille, un vin ample et structuré, d'une finale très élégante, médaille d'Argent à Bordeaux. Même propriétaire que le Lussac-Saint-Émilion Château Moulin de Grenet.

    Château La CROIX D'ARMENS

    Château La CROIX D'ARMENS 

    (SAINT-ÉMILION)
    Famille Augereau
    La Croix
    33330 Saint-Pey-d’Armens
    Téléphone :05 57 47 15 58 et 06 07 49 28 05 
    Télécopie : 05 57 47 15 58 
    Email : chateau_lacroixdarmens@yahoo.fr 
    Site : http://chateaulacroixdarmens.winealley.com 

    Une propriété familiale depuis 1869. Un vignoble de 34 ha sur Saint-Emilion, Castillon etBordeaux Supérieur). Le Domaine bénéficie d'une belle diversité de sols. En Saint-Émilion :argileuxgraves, sablonneux; c'est le sous-sol typique appelé “crasse de fer”. En Côtes de Castillon : argilo-calcaire à graveleux. Une grande importance est donnée au respect du terroirconcrétisée par une agriculture raisonnée. Bien apprécié ce Saint-Émilion 2009, épicé,généreux, aux tanins savoureux, est ample et distingué, riche, avec des nuances de mûre et d'humus, de bouche complexe. Le 2006 médaille d'Or aux Féminalises 2011, est riche et de très bonne garde, coloré, charpenté, parfumé et dense, aux tanins agréablement présents et fondus à la fois. Goûtez le Saint-Émilion Château Guerin Bellevue 2009, de couleur rubisprofond, qui développe un nez dominé par les fruits rouges macérés, de bonne charpente, et leCôtes-de-Castillon Château La Roche Mezières 2009, de robe grenat, au nez harmonieux defruits, avec des tanins soyeux de bonne évolution comme en atteste le 2006, médaille d'Argent aux Féminalises 2011, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds.

    Château La CROIX MEUNIER

    Château La CROIX MEUNIER 

    (SAINT-ÉMILION)
    Scea Meunier & Fils
    N° 7 Montlabert
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 72 54 
    Télécopie : 05 57 24 72 54 
    Email : sand.pierre.meunier@orange.fr 

    Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd'hui au Gfa Meunier. C'est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sablesanciens à l'ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du ChâteauCheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour lafermentation. Vous aimerez comme nous ce Saint-Émilion GC cuvée Georges Meunier 2009, derobe pourpre soutenu, est superbe, aux notes de truffe, d'une grande harmonie, parfumé,séveuxgénéreux et persistant, de garde comme le 2008, qui développe des arômes de musc et de griotte, aux tanins enrobés mais riches, bien charnu. Le 2006 se goûte particulièrement bien, de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, un vincorsé et dense, de très bonne évolution.

    Château DARIUS

    Château DARIUS 

    (SAINT-ÉMILION)
    GFA Des Pommier Michel et Odette Pommier

    33330 Saint-Laurent-des-Combes
    Téléphone :05 56 61 31 56 
    Télécopie : 05 56 61 33 52 
    Email : vignoblespommier@orange.fr 

    Fidèle à lui-même, ce beau Saint-Émilion GC Darius 2010, de belle attaque ronde et charnue,généreux et persistant, aux arômes prononcés de fruits rouges, un vin suave et harmonieux, très séduisant, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins fins. Le 2009 est un vinparfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré. Excellent 2007, de bouche savoureuse mais puissante, au nezà dominante de fruits cuits, à ouvrir sur une cuisine légèrement épicée. Le 2006, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, tout en charme, un vin riche et coloré, d'excellente évolution. Le 2005, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), est riche et charnu, de garde. Le 2004 est charpenté, ample, aux tanins fondus, un vinqui se goûte très bien comme le 2002, redégusté cette année, tout en nuances aromatiques,ferme et soyeux, avec une bouche bien savoureuse et persistante, aux notes réglissées.

    Château Le DESTRIER

    Château Le DESTRIER 

    (SAINT-ÉMILION)
    earl Cheminade Olivier
    Peyrouquet
    33330 Saint-Pey-d'Armens
    Téléphone :05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13 
    Télécopie : 05 57 47 13 82 
    Email : contact@vignobles-cheminade.com 
    Site : www.vignobles-cheminade.com 

    Depuis plus de quatre générations, les Vignobles Cheminade œuvrent à Saint-Pey-d'Armens, “En fonction du degré optimal de maturation, précise-t-on, la cueillette est élaborée fin septembre début octobre, parcelle par parcelle. La vendange est triée successivement et manuellement avant d'être mise en cuves thermorégulées pour les vinifications.Le vin est entonné dans des fûts de chêne durant 12 mois pour son élaboration et son vieillissement avant d'être assemblé et mis en bouteilleau printemps suivant.” Belle réussite avec ce Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2009, 100% Merlot noir issu de vignesde 60 ans sur sol argilo-siliceux (12 mois en barriques neuves à 50%), dégage un bouquet subtil et intense, aux senteurs de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, de teinte brillante, un vin corsé, fin et charnu à la fois, tout en harmonie. Le PremiumChâteau Le Destrier Saint-Émilion GC 2009, de belle robe, alliant une ampleur tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, d'une très jolie finale avec des notes d'épices et de fraise des bois surmûrie, de garde comme le 2008. Goûtez le Bordeauxrouge Château Les Chênes 2009, avec une attaque franche, un vin droit et ferme, avec de la souplesse et du caractère, des arômespersistants et très frais de fruits rouges.
     

    Accords vins proposés :


    Château FONROQUE

    Château FONROQUE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Direction : Alain Moueix

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 60 02 
    Télécopie : 05 57 24 74 59 
    Email : info@chateaufonroque.com 
    Site : www.chateaufonroque.com 

    Classé 1er Grand Vin cette année. Le Château est le berceau saint-emilionnais de la famille Moueix, acquis en 1931 par Jean et Adèle, arrières grands-parents d'Alain Moueix, exploitant de cette jolie propriété viticole. En 1979, la gestion du domaine est confiée aux Etablissements Jean-Pierre Moueix (maison de négoce Libournaise et familiale). L'entretien du vignoble se fait alors sur la base d'un programme de replantation régulier assorti de drainages. Le recours à la pratique de l'éclaircissage des raisins, en particulier dans les jeunes vignes est systématiquement appliqué. Au cuvier, l'introduction d'une gestion méticuleuse des fûts ainsi que la rigueur des assemblagesconstituent des apports qualitatifs importants. Alain Moueix se voit confier la gestion de la propriété familiale en 2001. En 2005, une progression logique de toutes les démarches entreprises par Alain Moueix et son équipe, amène l'ensemble du vignoble à la biodynamie. Superbe Saint-Émilion GCC 2010 (Merlot très majoritaire et Cabernet franc, issu de raisins en conversion vers l'agriculture biologique), intense, harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et épicées, un Vin savoureux et typé, aux nuances de mûre, de poivre et d'humus en finale, de belle garde.?Le 2009 est charnu comme on les aime, gras, bien charpenté, un Vin avec des nuances de prune et de violette, au nez ample, suave et puissant, alliant une bonne base tannique à une finesse dense et bien persistante. Le 2008, bien charnu et concentré, riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, est tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d'humus, d'une grande harmonie, de garde. Le 2007, d'une belle couleur rubis profond, avec desarômes de fruits rouges mûrs, d'épices et de vanille, est un Vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2006, typé, est un grand Vin puissant et toujours dominé par l'élégance, aux senteurs de groseille et de fumé, de très bonne garde.

    Château la GRÂCE DIEU LES MENUTSSAINT-ÉMILION Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS

    Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS

    (SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Pilotte-Audier earl

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 73 10 
    Télécopie : 05 57 74 40 44 
    Email : chateau@lagracedieulesmenuts.com 
    Site : www.lagracedieulesmenuts.com 

    Propriété familiale depuis 6 générations, qui s'étend sur 16 ha entre les croupes graveleuses de Pomerol et le plateau calcaire de Saint-Émilion. Le vignoble est composé à 70% de Merlot, 25% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, avec des parcelles plus que cinquantenaires. On y goûte ce Saint-Émilion GC 2010, coloré et très parfumé, d'une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse,charnu, aux tanins bien souples mais bien riches. Le 2009, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin qui mérite un peu de patience. Le Saint-Émilion GC cuvée Passion 2009 a un bouquet complexe où s'entremêlent des notes de cassis et de cannelleharmonieux, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, de belle matière. Le 2008 est de jolie robe grenat soutenu, est charpenté, intense, riche, très bien élevé, au nez de myrtille, de violette et d'épices, gras, associant puissance et finesse.

    Château GRAND CORBIN-DESPAGNE

    Château GRAND CORBIN-DESPAGNE 

    (SAINT-ÉMILION)
    François Despagne

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 08 38 
    Télécopie : 05 57 51 29 18 
    Email : f-despagne@grand-corbin-despagne.com 
    Site : www.grand-corbin-despagne.com 

    Le nom Despagne est attaché à la terre saint-émilionnaise depuis plus d'un demi-millénaire (1665), la propriété appartient à la famille Despagne depuis 1812, la 7e génération en a pris la direction en 1996. Vignoble de 26 ha situé sur une nappe sableuse (sables sur argiles, argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens). Beau Saint-Émilion GCC Saint-Émilion GC 2010, intense, associant finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille), aux tanins fermes et soyeux à la fois, tout en nuances aromatiques, de garde comme le 2009,corsé, bien typé, à la fois charnu et rond, tout en arômes, bien ample au palais, de couleurintense, avec des arômes de fruits cuits et d'épices en finale. Le 2008, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois, d'épices et de cuir, puissant et savoureux, est un vin de belle charpente, qu'il faut laisser se fondre. Le 2007, d'une belle robe pourpre, aux notes de fruits (mûre, prune) et d'humus, épicé comme il se doit, est soyeux en bouche.

    Château La GRAVE FIGEAC

    Château La GRAVE FIGEAC 

    (SAINT-ÉMILION)
    Famille Clauzel
    1, Cheval Blanc Ouest
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 11 74 
    Télécopie : 05 57 74 17 18 
    Email : contact@chateau-lagravefigeac.com 
    Site : www.chateau-lagravefigeac.com 

    Un vignoble de 6,7 ha. C'est en 1993 que la passion du vin a conduit Jean-Pierre et Sabine Clauzel, issus d'une longue lignée de viticulteurs, à reprendre le Château, jusque-là détenu par la même famille depuis cinq générations, et c'est avec la même passion que Laurent, s'est formé en viticulture-œnologie, en vue de reprendre le flambeau quand le moment sera venu... De structure sablo-graveleuse avec sous-sol de crasse de fer, son terroir est particulièrement propice à la culture de la vigne Très réussi, le Saint-Émilion GC 2009, provenant de vignes de 35 à 40 ans (en reconversion Bio), est un vin de couleur intense, son bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, un vin généreux et souple, de bouche soyeuse, d'une belle persistance aromatique. Le 2008 dégage des arômes de fruits des bois, un vin ample, d'un remarquable équilibre, avec de la matière, de garde, naturellement. Le 2007, de couleur rubis soutenu, un vin typé, est très équilibré, bien bouqueté, aux tanins soyeux, au nez complexe dominé par la violette, la prune et la cannelle. Le 2006 est très parfumé (humus, griotte mûre), aux nuances de cassis et de poivre noir, d'une jolie finale finement épicée.

    Château GROS CAILLOUSAINT-ÉMILION Château GROS CAILLOU

    Château GROS CAILLOU 

    (SAINT-ÉMILION)
    Scea Vignobles Dupuy

    33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    Téléphone :05 57 24 74 91 et 06 20 54 51 88 
    Télécopie : 05 57 74 40 98 
    Email : vignobles.dupuy@orange.fr 
    Site : www.chateau-gros-caillou.com 

    Implantée depuis prés de six générations sur la commune de Saint-Sulpice de Faleyrens au lieu dit Gros Caillou (on retrouve des actes notariés datant de 1804), la famille Dupuy a su faire prospérer la propriété pour atteindre prés de 12,5 ha. Ici, on a pour philosophie : “le respect de l'équilibrealcoolacidité. Nos vins sont produits sur des couches de graves où le mariage cépage (Merlot,Cabernet Francsol se fait dans un commun et inséparable accord. La passion, le sérieux et le soin apportés à notre production permettent d'assurer le maintien de la qualité dans le respect de la tradition.” C'est bien, et cela explique ce Saint-Émilion GC 2009 (95% Merlot), aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, d'excellente évolution. Le 2008, d'un beau rouge profond, est dense, riche en arômescomme en charpente, aux tanins fins, un vin qui associe structure et distinction. Excellent 2007, au bouquet subtil et intense à la fois, aux connotations de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, aux tanins enveloppés. L'Excellence du Château Gros Caillou 2009 (100%Merlot, 25 hl/ha, élevé 12 mois en barriques neuves), au nez complexe où dominent les fruitscuits et la vanille, harmonieuxgras, opulent, de bonne évolution. Goûtez encore le Saint-Émilion Château Moulin de Cantelaube 2009 (85% Merlot et 15% Cabernet Franc), pas d'élevage en barriques, de couleur rubis, de bouche classique, de charpente soutenue, ferme et persistant, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et mûrs. Les prix sont très sages.

    Château GUADETSAINT-ÉMILION Château GUADET

    Château GUADET 

    (SAINT-ÉMILION)
    Guy Petrus Lignac

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 40 04 
    Télécopie : 05 57 24 63 50 
    Email : chateauguadet@orange.fr 
    Site : www.chateau-guadet-saintemilion.fr 

    Le domaine Saint-Julien était la propriété de M. Guadet. Il fut acquis en mars 1844 par l'arrière-grand-père de Robert Lignac. Les vignes, aux portes de la ville haute sur le plateau, jouissent d'une excellente exposition. L'élevage du vin se fait dans de très beaux cuviers et chais, situés au cœur de la ville, le vieillissement, dans de magnifiques caves qui datent en partie du ve siècle. “J'ai repris la propriété à la suite de mon père, nous dit Guy-Petrus Lignac, donné un nouvel élan au château. J'ai fait appel aux services de Stéphane Derenoncourt, car nous avons une même vision du vignoble. Les terroirs calcaires, avec une belle exposition au sud et une pente douce sont autant d'atouts pour faire un grand vin, mettant en avant notre minéralité, une pure expression des terroirs calcaires qui donnera au vin des arômes plus floraux. L'outil de travail a été révisé : des vendanges à la cagette, l'absence de foulage, une cinétique de fermentation plus longue, des fûts neufs, vont permettre de créer un vin plus complexe, avec davantage de gras, d'enrobé. Enfin, Guadet Saint-Julien devient Guadet tout court. Le terme de Saint-Julien associé au Saint-Émilion pouvait troubler les consommateurs.” Ce Saint-Émilion GCC 2010 développe des arômes de fruits cuits et de sous-bois, alliant charpente et distinction, de belle robe intense, au nez complexe, de garde. Le 2009, où se mêlent la mûre, la groseille et l'humus, aux tanins soyeux, est dense, savoureux et charpenté, encore fermé également. Remarquable 2008, corsé, aux tanins fermes, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, qui mêle rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps. Le 2007 est un vin qui allie puissance et souplesse, qui sent le pruneau, très parfumé en bouche, où dominent la mûre et la vanille, tout en complexité aromatique, vraiment très réussi, de belle couleur. Le 2006, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, est bien charpenté et équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Le 2005, de couleur intense et profonde, ample et parfumé, aux connotations de cassis, de poivre et d'humus, est un grand vin charnu, qui poursuit sa très bonne évolution.

    Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

    Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Sylvie Courreaud-Fompérier
    La Gaffelière
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 46 92 
    Télécopie : 05 57 74 49 16 
    Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr 

    Vignoble sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10%Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d'âge des vignes de 30 ans (labour dessols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Coup de cœur pour son Saint-Émilion GC 2009, corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin etcharnu à la fois, avec des senteurs de violette, groseille et d'épices bien caractéristiques que l'on retrouve en bouche, un vin structuré, charmeur de très bonne évolution. Excellent 2008, aunez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, allie finesse et structure, ample et persistant, un vin classique de ce millésime, de très bonne garde. Le 2007 est un vintrès élégant, soyeux et parfumé, bien épicé, avec des notes de groseille et de cuir, et des taninsbien enrobés, de robe grenat, mariant rondeur et structure.

    Clos LABARDESAINT-ÉMILION Clos LABARDE

    Clos LABARDE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Nicolas Bailly
    Bergat
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 43 39 
    Télécopie : 05 57 74 40 26 
    Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr 

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Le vignoble (4,6 ha) est planté à l'est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l'ancienne : on pratique le labour et on n'utilise pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes sont triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L'élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelé chaque année. J'ai beaucoup aimé ce Saint-Émilion GC 2009, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre, vraiment réussi, très prometteur. Le 2008, de belle robe pourpre, dégage un nez subtil avec ces connotations de cassis mûr et de truffe, un vin fondu mais riche au palais, tout en charpente. Tout en charme, le 2007, long en bouche, au nez légèrement épicé, est un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d'épices, parfait sur un confit de porc, par exemple. Le 2006 allie une finesse tannique à une rondeur persistante, un vin chaleureux et corsé, exhalant au palais des notes de baies sauvages, de très bonne évolution. Pour preuve, le 2001, de belle robe grenat, est bien charnu, concentré etgras, de musc et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté et équilibré, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d'un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, derobe soutenue, aux tanins riches et bien équilibrés, au nez intense de cerise, de fraise et d'épices, onctueux et persistant.

    Château LAROQUESAINT-ÉMILION Château LAROQUE

    Château LAROQUE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Direction : Bruno Sainson
    Saint-Christophe-des-Bardes
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 77 28 
    Télécopie : 05 57 24 63 65 
    Email : contact@chateau-laroque.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaularoque 
    Site : www.chateau-laroque.com 

    Au sommet, incontestablement. Cette superbe demeure féodale du XIIe, reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de “Petit Versailles”. C'est le plus grand domaine de l'appellation, 67 ha d'un seul tenant, parmi lesquels seuls 27 ha des meilleures parcelles et des plus vieilles vignes sont consacrées à ce cru. Ici, pas d'esbroufe ni de cuves à concours : on sait qu'un vin de qualité s'obtient avec des raisins sains et mûrs, les techniques culturales les mieux adaptées sont adoptées (engazonnement, taille sévère, suppression des contre-bourgeons, tri des raisins...) Superbe Saint-Émilion GCC 2009, de robe brillante, aux notes deframboise et de cerise, ample et gras, où s'entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde. “Le 2009, beaucoup le comparent au 2005, explique Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, et 2009 est un vin plus complet, plus aimableque 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Il y a très peu de notre Second Vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009, pratiquement tout est passé dans le premier vin !” Le 2008, d'une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bienjeune, naturellement. “Le 2008 est un peu plus puissant, poursuit Bruno, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruitéprésent, c'est un beau vin bien construit, très complet, de garde.” Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d'épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d'épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleurcorsécharpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l'appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nez dense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s'ouvrir. Superbe 2001, dense, gras, associant puissance et distinction, d'une grande finesse, où dominent les fruits cuits et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise et de truffe, très représentatif de ce beau millésime. Le 2000, estcharnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d'humus typiques. Le 1999, tout en bouche, avec cette belle robe aux légers reflets pourpres, un nez profond de fruits rouges et noirs mûrs avec des notes épicées, est un vin plein de finesse à la matière tendre, idéal sur un rôti de bœuf.

    Château MANGOT

    Château MANGOT 

    (SAINT-ÉMILION)
    Anne-Marie et Jean-Guy Todeschini
    Saint-Étienne-de-Lisse
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 40 18 23 
    Télécopie : 05 57 56 43 97 
    Email : todeschini@chateaumangot.fr 
    Site : www.chateaumangot.fr 

    Voilà un savoureux Saint-Émilion GC 2009, de belle robe pourpre, au nez intense et subtil à la fois, très bien équilibré, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant. Le 2008 est dense, un vin coloré, avec ce nez très caractéristique de pruneau et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins présents. Le 2007, au nez de petite cerise noire mûre et d'humus, est velouté, de belle charpente, ample et corsé en bouche, tout en nuances aromatiques au palais (cassis, épices), de très bonne évolution. La cuvéeQuintessence 2009, encore fermée, à la robe rubis intense, avec ce nez de petits fruits rouges macérés (cassis, griotte...), de bouche épicée, mêle charpente et volume, un vin fin et charnu à la fois, d'une belle finale.

    Château la MARZELLE

    Château la MARZELLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Gérant : Philippe Genevey

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 10 55 
    Télécopie : 05 57 55 10 56 
    Email : info@lamarzelle.com 
    Site : www.lamarzelle.com 

    La Marzelle, étend ses 13 ha de Merlot (80%) de Cabernet franc (13%) et de Cabernet-Sauvignon (7%) sur un superbe terroir de graves, de sables et d'argiles. “Au chai, nous précise Philippe Genevey, nous adaptons chaque année, les techniques de vinification selon la typicité du millésime. Pour exprimer le terroir au travers des vins. Cette richesse de travail engendre des vins vrais, honnêtes, qui ne subissent pas l'effet d'une mode. Les faibles volumes en fermentation (80 hl environ), ne produisent naturellement que peu de chaleur. Les fermentations sont donc douces et longues et accroissent la complexité aromatique. L'adaptation de techniques physiques appropriées (macération, cuve Inox, pigeage, maîtrise des températures) permet une recherche de la meilleure expression de notre terroir sans utilisation d'enzymes, de tanins ajoutés voire de levures sélectionnées...” Le tout donne ce Saint-Émilion GCC 2010, coloré et parfumé, d'une grande subtilité au palais, aux notes de cassis, de violette et de truffe, un vin corsé et charpenté, auxtanins fermes mais d'une grande élégance, de belle évolution. Superbe 2009, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec desarômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté et équilibré, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruitsrouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d'un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finessearomatique, de robe soutenue, aux tanins riches et bien équilibrés, au nez intense de cerise, de fraise et d'épices, onctueux et persistant. Très beau 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, de bellecouleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu, dominé par des nuances en bouche de groseille et d'épices, un vin qu'il faut laisser se faire. Le 2004, vraiment exceptionnel, d'une belle robe pourpre et limpide, au nez de fruits noirs, de réglisse, est un vin long, rond, pleingénéreux et très fin.

    Château MAUVINONSAINT-ÉMILION Château MAUVINON

    Château MAUVINON 

    (SAINT-ÉMILION)
    Famille Tribaudeau
    Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 64 79 
    Télécopie : 05 57 74 44 96 
    Email : chateaumauvinon@orange.fr 
    Site : www.chateau-mauvinon.com 

    Au sommet. Un grand Saint-Émilion GC 2009, aux nuances de griotte et de réglisse, charpenté, tout en bouche, aux tanins riches, de robe rubis profond, généreux, un vin typé, persistant au nezcomme au palais, de belle évolution. Le 2008 est très structuré, un vin ample et persistant où toutes les caractéristiques de cemillésime classique sont présentes, aux arômes de mûre et de noix de muscade, de bouche souple, dense, avec des tanins mûrs, d'une belle longueur. Le 2007, légèrement épicé comme il se doit, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, aux senteurs délicates où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin qui associe charme et souplesse, généreux et de très bonne garde. Si vous en trouvez, foncez sur le 2001, où l'on retrouve des notes de framboise macérée, de violette et d'humus, intense, très structuré au nezcomme en bouche, Il y a aussi cette cuvée Gabriel Lauzat 2009, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, riche et fondue, un vin parfait sur un confit de canard. Le 2008, très classique et puissant, dégage des arômes de fruits rouges intenses. Si vous en trouvez, foncez sur le superbe 2001, au nez puissant et subtil à la fois, de belle charpente, aux connotations de cerise noire, de cuir et de truffe, un vin dense, complexe et fondu, et le 2000, puissant et bien savoureux, est ample, de couleur profonde, un vin avec beaucoup de structure, au nez subtil et épicé, qui poursuit une très belle évolution, idéal sur un gigot.
     
     

    Clos des MENUTS  Famille RivièreSAINT-ÉMILION Clos des MENUTS  Famille Rivière

    Clos des MENUTS Famille Rivière 

    (SAINT-ÉMILION)
    Philippe Rivière
    Rue de l’Abbé-Bergey
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 59 59 
    Télécopie : 05 57 55 59 51 
    Email : mriviere@riviere-stemilion.com 
    Site : www.maisonriviere.fr/ 

    La Maison Rivière cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise.?En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s'étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, leClos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne. En 1978, il s'agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Clos des Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts. “Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ses différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C'est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d'herbicide, d'une part, alors que l'herbe retient les produits de traitements, d'autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l'environnement” et afin d'assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée.?C'est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l'enherbement et devra donc faire l'objet de vendanges vertes en juillet et en Août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus “sévères”, elles sont garantes d'un strict contrôle des rendements. Ce sont parfois des travaux d'envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d'exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c'est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La Taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu'au cuvier où s'opère un second tri des meilleures grappes…” Tous ces soins donnent ce Saint-Émilion GC Clos des Menuts 2009, parfumé, persistant, associant finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d'humus, un vin de bouche veloutée, d'excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, un jolivin long en bouche, très classique, d'excellente évolution. Le 2007, très parfumé, bien typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d'humus, aux tanins moelleuxferme et charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, charnue et bien structurée, d'une longue finale. Goûtez aussi le Montagne-Saint-ÉmilionChâteau de Beaulieu ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat.

    Château ORISSE du CASSE

    Château ORISSE du CASSE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Danielle Dubois
    Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 72 75 
    Télécopie : 05 40 54 08 01 
    Email : dubricru@terroirsenliberte.com 
    Site : www.terroirsenliberte.com 

    La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle précis de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle voir par demi-parcelle, cépage par cépageterroir par terroir, et un élevage raisonnable en fûts dechêne... Tout cela se retrouve dans le Saint-Émilion GC 2009, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, bien corsé. Le 2008 poursuit son évolution, au nez expressif de vanille et fruits mûrs, légèrement épicé, avec des tanins fins et bien fondus. Le 2007 est tout en nuances d'arômes (violette, groseille mûre...), aux tanins soyeux, un vincomplexe et harmonieux, avec des nuances de cassis et d'épices en finale, de bouche fondue. Tout en bouche, le 2006, charpenté etharmonieux, est bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, qui associe puissance et distinction, aux tanins denses, gras, d'une très jolie persistance. Le 2005, charnu, riche, au nez épicé, allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleurcomme en arômes, avec ces senteurs de fruits noirs bien mûrs (groseille, prune) et d'épices en finale. Il y a aussi ce Côtes-de-CastillonArthus, à la tête de son appellation (voir Classement des Côtes).

    Ets OUZOULIAS SASSAINT-ÉMILION Ets OUZOULIAS SAS

    Ets OUZOULIAS SAS 

    (SAINT-ÉMILION)
    Claire Ouzoulias
    17, rue du Colonel Picot - BP 93
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 07 55 
    Télécopie : 05 57 25 18 27 
    Email : ets.ouzoulias@wanadoo.fr 
    Site : www.ouzoulias-vins.com 

    On élève ici des vins en respectant la grande tradition libournaise, sans esbroufe. “Petit à petit, précise Claire Ouzoulias, nous essayons de restructurer le packaging et les produits tout en faisant en sorte de rester fidèles aux valeurs familiales, quant à nos parents, ils continuent de nous épauler, maman avec ses chambres d'hôtes, et papa continue à faire ses tournées dans lesquelles je l'accompagne très souvent.” François Ouzoulias poursuit : “Le millésime 2012 nous a réservé bien des surprises et demandé une attention de tous les instants. Tout d'abord avec un hiver très froid et sec, ce qui est rare pour la région de Bordeaux, le printemps a commencé par une matinée de gelée qui aurait pu nous empêcher de déguster des Bordeaux 2012. Il a continué avec de longues périodes pluvieuses, source de bien de désagréments tels qu'une floraison partielle et le mildiou à nos trousses. Heureusement, une fois encore, la fin de saison a permis d'attendre la maturité, avec un grand décalage entre les jus et les peaux. Cela se retrouve avec des vins au fort Degré Alcoolique et des couleurs moins foncées qu'à l'habitude. Les petitsrendements (-25%) ont favorisé la concentration et laissent déjà percevoir un très joli fruit. Une année pleine de rebondissements, qui nous aura mis à rude épreuve. Encore un millésime différent, que les amateurs de vins vont pouvoir découvrir assez jeune et sur le fruit.” On patiente avec ce Saint-Émilion GC Château Franc-Pourret 2009 (agriculture biologique certifié Ecocert), de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, typé, un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Excellent Lalande-de-Pomerol Les Raisagnoles 2009, où l'élégance prédomine, avec ces petites nuances d'humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Goûtez le Loupiac L'Orde Calydon 2009, bien structuré en bouche, avec des arômes très fins et rafraîchissants d'agrumes, de menthe, de miel, d'une belle persistance. Il y a encore le Canon-Fronsac Beauversan 2009, très aromatique, avec ces notes subtiles de griotte et de framboise, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche et ce Saint-Estèphe Vieux Cailloux 2009. Le Saint-Julien L'Inattendu 2006 est riche et soyeux à la fois, avec une bouche parfumée et bien persistante (violette, pruneau), un vin très équilibré, coloré, de très bonne évolution. Deux magnifiques chambres d'hôtes tenues par Catherine Ouzoulias au Château Franc-Pourret vous offriront détente et bien-être au cœur du vignoble.

    Château de PASQUETTE

    Château de PASQUETTE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Laurence et Marc Vincent
    Lieu dit Pasquette
    33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    Téléphone :06 87 03 37 26 
    Email : chateaudepasquette@hotmail.fr 

    Les propriétaires du Château de la Paleine (voir Anjou-Saumur) sont tombés sous le charme de cette propriété, déjà mentionnée en 1762 sur la carte de Belleyme. Le vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d'un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileuxfaibles rendements. Beau Saint-Émilion GC 2010, mêlant puissance et distinction,charnu mais fin, un vin qui dégage au nez comme en bouche une subtile alliance des fruitscuits et d'épices, avec des nuances de cerise et de truffe, de garde, bien sûr.

    Château PIGANEAUSAINT-ÉMILION Château PIGANEAU

    Château PIGANEAU 

    (SAINT-ÉMILION)
    Jean-Baptiste et Vincent Brunot
    1, Jean-Melin
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 09 99 
    Télécopie : 05 57 55 09 95 
    Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr 
    Site : www.vignobles-brunot.fr 

    Des propriétaires passionnés qui s'attachent à respecter leur terroir, évitant les “maquillages” que l'on trouve (hélas !) dans l'appellation. Leur Saint-Émilion GC 2010 (6 ha, d'un terroir gravelo-sableux (83% de Merlot et 17% de Cabernet francterroir gravelo-sableux), de robe foncée, tout en nuances, aux tanins riches, au nez de petits fruits noirs bien mûrs, légèrement épicé comme il se doit, est un vin typé et tout en bouche, d'excellente garde. Le 2009 est vraiment remarquable, structuré, élégant, avec des tanins veloutés, qui allie distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, ample et persistant en bouche, un vin très prometteur. Superbe 2008, aux tanins amples, charpenté, un vin de belle structure, au bouquetsubtil et intense à la fois (griotte, groseille, poivre...), tout en persistance, de garde. Savoureux 2007, avec ce nez puissant et délicat à la fois, un vin d'une grande harmonie en bouche, avec beaucoup de fruit, riche et fin, bien typé, de belle robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d'épices. Très beau 2006, médailles d'Argent à Paris et de Bronze à Bourg, de robe pourprecorsé, au nez intense de petits fruitsrouges mûrs et de cuir, aux nuances de cassis et de grillé, aux tanins d'une grande suavité et d'une belle longueur en bouche. Superbe 2005, de couleur très foncée, aux nuances de griotte et de framboise, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, tout en arômes, de belle garde. Savoureux 2004, de très bonne charpente, au nez où s'entremêlent des notes de fruits rouges bien mûrs et de sous-bois, bien corsé, un vin qui commence à s'apprécier, d'une belle longueur. Voir aussi le Lussac-Saint-Émilion Château Tour de Grenet et le Lalande-de-Pomerol Château Le Gravillot.

    Château CLOS DES PRINCESAINT-ÉMILION Château CLOS DES PRINCE

    Château CLOS DES PRINCE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Marie-Christine Prince
    À Saint-Laurent-des-Combes
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11 
    Télécopie : 05 57 84 64 54 
    Email : vignobles-prince@wanadoo.fr 

    Un vignoble de 3 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d'âge des vignes de 45 ans (80% Merlot et 20% Cabernetfranc). Remarquable Saint-Émilion GC 2010, charnu, très parfumé, complexe, alliant charpente et distinction, de belle robe intense, un vin trèséquilibré, aux nuances subtiles en bouche (truffe, groseille), de garde. Le 2009 est coloré et parfumé, d'une grande subtilité, aux notes de cassis, de violette et de truffe, un vin corsé etcharpenté, aux tanins fermes mais veloutés, tout en bouche, de garde. Le 2008, de couleur pourpre, mêle souplesse et richesse, aux senteurs de fruits cuits avec des nuances de cannelle en bouche, un vin puissant, classique de ce millésime, de très belle évolution. Savoureux 2007, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits rouges intenses (prune, mûre) et une note de violette, d'une jolie finale. Le 2006 est très charmeur comme il se doit dans ce millésime tout en souplesse, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, aux nuances de mûre et d'humus. Le 2005 allie charpente et distinction, un vin d'une jolie concentration, aux notes de groseille, de fumé et de poivre, de garde.
     

    Accords vins proposés :



    Château la ROSE- POURRETSAINT-ÉMILION Château la ROSE- POURRET


    Château la ROSE- POURRET 

    (SAINT-ÉMILION)
    M. Warion

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 71 13 
    Télécopie : 05 57 74 43 93 
    Email : contact@la-rose-pourret.com 
    Site : www.la-rose-pourret.com 

    Un vignoble familial (depuis 200 ans) de 8 ha. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlot (70 %) et Cabernet (30%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer etsables anciens. Les labours, les vendanges manuelles, la vinification traditionnelle, l'élevage en barriquesneuves renouvelées par 1/3 chaque année. Un superbeSaint-Émilion GC 2009, de couleur profonde, complexe au nez (pruneau, épices), un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, aux connotations de cassis et de poivre noir, d'une jolie finale finement épicée, avec des tanins veloutés mais puissants. Le 2008, complexe et harmonieux, tout en finesse, aux tanins riches, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, au nez comme au palais (griotte, cannelle, sous-bois...), ample, avec une matière soyeuse. Le 2007 sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante et souple à la fois, un vin de couleur rubis profond, très bien élevé, de très bonne évolution. Beau 2006, aux senteurs de cassis, de pruneau et d'épices, racé, aux tanins riches et savoureux. Le 2005 est complet, biencharnu, concentré et gras, dense, au nez dominé par le pruneau et le poivre, finement boisé, de belle évolution. Le 2004 est de bellerobe soutenue, aux tanins mûrs et présents à la fois, très parfumé, corséharmonieux et persistant, un vin d'excellente évolution.

    Château CLOS de SARPE

    Château CLOS de SARPE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Sca Beyney
    Place du 11 Novembre 1918
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 72 39 
    Télécopie : 05 57 74 47 54 
    Email : contact@closdesarpe.com 
    Site : www.clos-de-sarpe.com 

    Très bien classé. Ancienne propriété du Baron du Foussat de Bogeron, achetée par Jean Beyney en 1923 ; reprise par son fils Yvan Beyney en 1950 ; cette propriété familiale est actuellement dirigée par Jean-Guy Beyney - aux cotés de son épouse Christine - qui représentent la 3e génération et en assurent la vinification avec passion, sérieux et savoir faire, soucieux d'exploiter au mieux ce noble terroir dans le pur respect des traditions. Le ChâteauClos de Sarpe c'est aussi une maison indépendante, à taille humaine, Bénéficiant d'un terroirexceptionnel sur un coteau argilo-calcaire dont la noblesse a été avalisée par le temps, le petit vignoble de 3,70 ha est traité comme un véritable jardin dans le souci permanent du respect de la nature : visée écologique poussée, façons traditionnelles méticuleuses, rendementsmaîtrisés, vendanges 100% manuelles à maturité parfaite… une approche qui trouve son prolongement au chai, dans une vinification naturelle, s'effectuant lentement dans la durée. “Nous sommes heureux d'annoncer son reclassement par l'INAO en Saint-Émilion Grand CruClassé, précise Jean-Guy Beyney. C'est aujourd'hui le fruit de nombreuses années de travail et d'indépendance qui est récompensé et reconnu par l'ensemble de la profession. En tant que petite propriété ayant à cœur de produire un vin franc respectant des valeurs du terroir, nous sommes encore plus fiers de cette décision.” Beau Saint-Émilion GC 2009, coloré, intense et charmeur, corsécharpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante. Le 2007 est concentré, aux tanins soyeux, au nez complexe (épices, fruits rouges frais...), alliant finesse et charpente, très séduisant, d'une belle structure, aux connotations de fruits, decannelle et d'humus en bouche comme le 2004, très classique, élégant, avec de la matière, auxarômes de fruits rouges intenses, d'une finale riche.

    Château TOUR GRAND FAURIE

    Château TOUR GRAND FAURIE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Feytit

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 49 03 et 06 82 68 11 80 
    Email : feytit@wanadoo.fr 
    Site : www.tourgrandfaurie.com 

    La propriété appartient à la famille Feytit depuis 1949. Vendanges manuelles, élevage enbarriques, 80% Merlot, 15% Cabernet franc, 5% Malbec... “L'âge du vignoble est de 48 ans, précise-t-on, dont une parcelle au secteur Grand Treuil, où nous avons encore des pieds devignes centenaires, remplis de moussecreux à l'intérieur, ils sont peu productifs, mais à la récolte, la qualité est toujours au sommet. Le tout donne en effet ce très savoureux Saint-Émilion GC 2010, ample et fondu, un vin de belle matière, dense et parfumé (cassis, sous-bois), avec des tanins mûrs mais présents, un vin qui emplit bien la bouche. J'ai redégusté cette année le 2009, qui se goûte vraiment très bien, coloré et intense au nez comme en bouche (griotte, cannelle...), un vin charmeur avec de la matière, des tanins mûrs.

    Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

    Château LA TOUR DU PIN FIGEAC 

    (SAINT-ÉMILION)
    Sarl André Giraud
    41, rue de Catusseau
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 06 10 
    Email : contact@vins-giraud-belivier.com 
    Site : www.vins-giraud-belivier.com 

    Les 11 ha de vignes bénéficient d'un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes de 40 ans de produire le meilleur. L'encépagementtraditionnel est pour 75 % de Merlot et 25 % de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et très surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne. Le tout explique donc ce superbeSaint-Émilion GCC 2010, au nez puissant et subtil à la fois, tout en bouche, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...) et de cuir, un vin dense, de garde. Beau 2009, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, très aromatique, d'une jolie concentration en bouche, avec des tanins savoureux, un vin de couleur profonde, avec beaucoup de structure. Le 2008 est un grand vin très classique, corsé et gras, aux tanins présents et souples à la fois, de bouche harmonieuse aux nuances de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d'humus, de garde. Le 2006, un grand vin de couleur dense, racé, aux tanins puissants et riches, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance, d'excellente garde. Superbe 2005, de belle structure, un vin ample et riche comme nous les aimons, de couleur profonde, qui dévoile au palais des notes de griotte et de cuir. Le 2004 est très charmeur, très équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis, avec cette touche épicée persistante, d'une bellefinesse aromatique, coloré et typé, bien corsé. Voir le Pomerol Château Le Caillou.

    Clos TRIMOULETSAINT-ÉMILION Clos TRIMOULET

    Clos TRIMOULET 

    (SAINT-ÉMILION)
    Guy, Alain et Joël Appollot

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 71 96 
    Télécopie : 05 57 74 45 88 
    Email : contact@clos-trimoulet.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet 

    Les frères Appollot, Alain et Joël, continuent d'appliquer la même philosophie que leur père, Guy Appollot, en élevant des vins gourmands, typés et veloutés. On le voit bien avec leur Saint-Émilion GC 2010, savoureux en bouche, concentré, ample et persistant, riche en arômescomme en structure, aux tanins fins mais très structurés, de garde. Le 2009, médaille d'Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, est puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente. Beau 2008, médaille d'Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. Le 2006, marqué par des notes de fruits noirs très mûrs et des touches finement boisées, de bouche suave, qui développe des tanins fondus et structurés. Voir le Château Chevalier-Saint-Georges en Montagne-Saint-Émilion.

    Château VIEUX-POURRETSAINT-ÉMILION Château VIEUX-POURRET

    Château VIEUX-POURRET 

    (SAINT-ÉMILION)
    Mme Richert-Boutet
    Miaille
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 71 66 15 et 06 48 14 99 07 
    Télécopie : 05 57 24 63 27 
    Email : chateau.vieux.pourret@orange.fr 
    Site : www.chateau-vieux-pourret.fr 

    Vignoble de 6 ha, en conversion biodynamique (agriculture exempte de produits chimiques), dont l'étiquette porte le label. En quête d'une harmonie avec la nature, les travaux du sol et de la plante sont liés à un calendrier lunaire. Cette culture est exempte de produits “cides' (herbicide, pesticide, fongicide). “Pour produire des grappes de raisins vivantes, explique-t-on ici, notre chef de culture Jean-Philippe Turtaut, avec ses préparations naturelles, se place en compagnon de la plante, pour renforcer son autonomie et l'aider à puiser et à extraire le meilleur de ce terroir de Saint-Émilion.” On comprend mieux la qualité de ce Saint-Émilion GC 2009, corsé et gras, cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin typé, structuré et persistant. Excellent aujourd'hui, le 2007 est d'un beau rouge profond, ample et fruité en bouche, avec des taninssouples et bien fermes à la fois, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette. Le 2006, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, bien équilibré, d'une grande harmonie, de belle charpente. Le 2005, au bouquet développé, aux senteurs fruitées et giboyeuses, est un vin complet, avec des tanins denses et harmonieux, d'excellente garde bien sûr. Belle cuvée Dixit 2010, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe aunez comme en bouche, un vin dominé par les fruits macérés et l'humus, ample et flatteur.

    Château VIEUX RIVALLON

    Château VIEUX RIVALLON 

    (SAINT-ÉMILION)
    Scea Bouquey Rivallon

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 35 27 
    Télécopie : 05 57 51 95 02 
    Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr 

    Un excellent Saint-Émilion GC 2010, tout en couleur et en matière, avec ces notes très persistantes de cassis et de prune, aux tanins puissants mais fins, d'une jolie finale délicatement poivrée. Le 2009 est de couleur intense, charnu, d'une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres, bien élevé comme le 2008, de robegrenat soutenu, de bouche corsée, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe, un vin dense, de garde.
     
  • Quand le gratin des vins de Graves passe à table !

    Château d'ARDENNES

    Château d'ARDENNES 

    (GRAVES)
    François Dubrey

    33720 Illats
    Téléphone :05 56 62 53 80 et 06 08 99 27 95 
    Télécopie : 05 56 62 43 67 
    Email : contact@chateau-ardennes.com 
    Site : www.chateau-ardennes.com 

    Les Dubrey, vignerons de père en fils depuis 1650 au Château du Bourdac sur la commune d'Illats, s'intéressent tout naturellement au domaine d'Ardennes, terroir très qualitatif en le rachetant en 1968. Depuis, François et Suzanne Dubrey, son épouse, n'ont cessé d'améliorer le vignoble existant, de moderniser les bâtiments d'exploitation tout en préservant l'environnement. La famille Dubrey exploite aussi le Château La Tuilerie (Graves blanc etGraves rouge). Leur fils Cyril travaille avec eux depuis 1996. Il s'occupe, d'autre part, duChâteau Mirebeau à Martillac. On est bien au sommet avec ce Graves rouge 2009, issu devignes traitées sans produits chimiques, coloré, très harmonieux, très équilibré, avec des arômes de cassis mûr, d'épices, dense, puissant et structuré, très savoureux, de très bonne garde. Joli Graves blanc 2010, tout en finesse aromatique, au nez comme en bouche (pêche, tilleul...), suave et complexe.


    Château D'ARRICAUD

    Château D'ARRICAUD 

    (GRAVES)
    Vignoble Bouyx

    33720 Landiras
    Téléphone :05 56 62 51 29 
    Télécopie : 05 56 62 41 47 
    Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr 

    Cette propriétaire passionnée peut être fière de son Graves rouge Prestige 2009, corsé ettannique, mais tout en charme, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, un vin rond etcharpenté, encore jeune, de très bonne garde. Le 2008 est de belle robe intense, biencharpentééquilibré, au nez comme au palais, riche et rond à la fois, parfumé, aux notes defruits mûrs, fondu et classique, de garde. Le 2007, aux tanins puissants et soyeux à la fois, est très parfumé, tout en bouche, bien corsé, un vin savoureux et complexe. Le Graves rouge Réserve du Conte 2009 est un vin avec de la charpente, aux notes de griotte, de violette et d'humus, dense et concentré, subtilement poivré en finale, aux tanins bien présents etharmonieux. Excellent Graves blanc 2010, à la robe brillante d'un beau jaune vert, au nez subtil dominé par des nuances de pamplemousse et de fruits secs, bien suave en bouche. Le 2009, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, est tout en ampleur et distinction.


    Château BICHON-CASSIGNOLS

    Château BICHON-CASSIGNOLS 

    (GRAVES)
    Marie et Jean-François Lespinasse
    50, avenue Capdeville
    33650 La Brède
    Téléphone :05 56 20 28 20 
    Télécopie : 05 56 20 20 08 
    Email : bichon.cassignols@wanadoo.fr 
    Site : www.bichonvins.com 

    Une exploitation familiale de 12 ha où l'on applique une agriculture raisonnée. Un excellentGraves rouge 2010, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d'humusvelouté, aubouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins puissants et souples à la fois, particulièrement savoureux. Le 2008,charpenté, aux tanins denses, est tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits cuits (mûre…). Le Grande Réserve 2005 est de bouche persistante avec ces nuances de fruits noirs et de fumé caractéristiques, bien équilibré, d'une grande harmonie, de belle charpente.

    Château BRONDELLE

    Château BRONDELLE 

    (GRAVES)
    Jean-Noël Belloc

    33210 Langon
    Téléphone :05 56 62 38 14 
    Télécopie : 05 56 62 23 14 
    Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr 

    Jean-Noël Belloc s'attache à élever plusieurs cuvées régulièrement savoureuses, comme sonGraves Grand Vin blanc 2010, avec ces senteurs de noisette et de coing, mêlant souplesse et structure, de bouche profonde et persistante, très réussi. Le Grand Vin rouge 2007 commence à se découvrir, charpenté, élégant, aux tanins denses, avec des notes caractéristiques de mûre et de pruneau. Il y a aussi le Gravesrouge Château Mons Despagne 2009, de belle robe soutenue et brillante, riche, d'une jolie concentration d'arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré, et le blanc 2010, fin et floral, aux connotations de lis et de poire. Goûtez le Bordeaux Supérieur Bras d'Argent 2010, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un Vin de belle couleur pourpre, au nez mariant les fruits mûrs et les épices.

    Graves (Blanc sec)

     

    Château CHANTEGRIVEGRAVES Château CHANTEGRIVE

    Château CHANTEGRIVE 

    (GRAVES)
    Sas des vignobles Lévèque
    Domaine de Chantegrive - BP 27
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 38 
    Télécopie : 05 56 27 29 42 
    Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive 
    Site : www.chantegrive.com 

    Toujours au sommet avec ce Graves rouge 2010, médaille d'orau concours Mondial de Bruxelles 2012, de couleur grenat, de bonne charpente, aux senteurs de fruits macérés, aux taninsstructurés, est riche, très bien équilibré. “Au Château de Chantegrive que ce soit en blanc comme en rouge, nous explique Marie-Hélène Lévêque, nous nous attachons à bien préserver les arômes. Nous faisons des pré-fermentations à froid pour cela (les moûts restent à 4°). On obtient de délicieuxarômes de fruits rouges, de kirsch. Quand on ne les refroidissait pas, autrefois, les vins étaient plus austères, alors que le 2010 est presque prêt à boire dès à présent, même si c'est un peu dommage car il a le potentiel de vieillir. Les vins séduisent par leur fruité et leur fraîcheur aromatique, belle complexité déjà très harmonieuse, un charnu comme on les aime. Ce 2010 était un millésime fabuleux, nous avons rentré une très belle vendange, les raisinsétaient magnifiques, c'est ce qui explique ce niveau de qualité aussi, la technique ne remplace pas tout... Pour améliorer la qualité de nos vins, nous procédons, depuis 2010, à des élevages sur lies en cuves, cela apporte du gras et du volume. Auparavant, seule la cuvée Caroline, bénéficiait de cet élevage sur lies, nous l'avons étendu à l'ensemble des vins. Toutefois, la cuvée Caroline est élevée surlies en fûts de chêne et profite aussi de l'inertage. L'inertage est un procédé de refroidissement (de 0 à 2° durant un mois et demi) qui bloque les fermentations, cela permet d'optimiser les arômes naturels des vins (pamplemousse et fleurs blanches).” Remarquable 2009, médaille d'or au concours Mondial de Bruxelles, où l'élégance prédomine, avec ces petites nuances d'humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Le 2008, médaille d'or au concours des grands vins d'Aquitaine 2010, est riche en couleurcharnu, avec ces notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde. Excellent 2007, médailles d'or à Bruxelles et d'Argent à Bordeaux en 2010, de couleursoutenue, saveur élégante de petits fruits mûrs, tanins ronds et déjà un peu souple, beaucoup de fruit pour ce vin très charmeur avec une structure parfaitement équilibrée. Goûtez le Graves rouge cuvéeHenri Lévêque 2009, très charnu, épicé, aux tanins concentrés, puissant et charpenté, de bouche ample, de belle garde. Le Chantegrive blanc 2011, beaucoup d'élégance et de fraîcheur dans ce vin d'un grand classicisme, aux arômes délicieux de pamplemousse et fleurs blanches. Remarquable blanc Caroline (vinifié et élevé enbarriques), dans laquelle on retrouve ces délicieux arômes de pamplemousse associés à de délicates notes vanillées. Un vin d'une grande complexité avec du volume en bouche, du gras, de la persistance aromatique soutenue par une grande fraîcheur harmonieuse.

    Clos BELLEVUE

    Clos BELLEVUE 

    (GRAVES)
    Sophie et Éric Michaudet
    45, route du Courneau
    33640 Portets
    Téléphone :05 56 67 22 06 
    Télécopie : 05 56 67 19 69 
    Email : eric.michaudet33@gmail.com 
    Site : www.cbportets.fr 

    Quelque 4 ha, en 14 parcelles sur le plateau sablo-graveleux de Portets. Travail des solsmécanique et manuel, sans herbicide, vigne épamprée et effeuillée manuellement. Une réussite avec ce Graves cuvée Confidence 2010 (100% Merlot, élevage 10 mois en barriquesd'un vin, présenté avec une étiquette originale réalisée par René Dameme artiste peintre et ami de M. Michaudet), au nez très subtil de fraise des bois, de cassis et de sous-bois, d'une belle harmonie en bouche, ample, généreux et persistant, de très bonne base tannique, riche etgras, d'une belle longueur au palais. Le 2009, corsé comme on les aime, gras, bien complexe,harmonieux, aux connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finessepersistante. Très bon Graves rouge 2010, (90% Merlot, 5% Cabernet franc, et 5% Malbec), riche en couleur comme en matière, avec des notes d'épices et d'humus, aux tanins savoureux.

    Château du GRAND BOSGRAVES Château du GRAND BOS

    Château du GRAND BOS 

    (GRAVES)
    André Vincent

    33640 Castres
    Téléphone :05 56 67 39 20 
    Télécopie : 05 56 67 16 77 
    Email : chateau.du.grand.bos@free.fr 

    Au sommet. André Vincent, tout en restant actif à ses côtés, a transmis à sa fille, Marie Vincent-Rochet, la responsabilité de la Scea du château du Grand Bos dont elle est gérant et la propriété du Gfa de Gravesaltes, détenteur du foncier. Superbe Graves 2010, de couleurintense, son bouquet révèle une belle osmose entre lesfruits et les tanins serrés et fins, de bouche soyeuse, d'une belle persistance aromatique, de garde, naturellement. Le 2009 est puissant, charnucharpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et bien persistants, qui poursuit son évolution. Très classique, le 2008, de belle robe pourpregras et coloré, est un vin intense, de bouche riche, pleine et fondue à la fois, aux tanins présents, de garde. Le 2007, intense encouleur comme en arômes, avec des notes de petitsfruits rouges surmûris et d'épices, est charnu comme il le faut. S'il en reste, faites-vous plaisir avec le 2000, où dominent les groseilles et l'humus, un vin charnu, aux tanins riches, de belle évolution. Goûtez le Graves château La Vieille France cuvée Marie 2009, classique et élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses.

    Château des GRAVIÈRES

    Château des GRAVIÈRES 

    (GRAVES)
    Vignobles Labuzan Earl
    6 c, rue du Mirail
    33640 Portets
    Téléphone :05 56 67 15 70 
    Télécopie : 05 56 67 07 50 
    Email : vignobles-labuzan@wanadoo.fr 
    Site : www.vignobles-labuzan.fr 

    Depuis 7 générations, les vignobles Labuzan sont exploités par la même famille. De la première vigne plantée en 1847, le domaine s'est peu à peu constitué. Bernard et Nicole, les parents de Thierry et Denis, ont continué à développer l'exploitation et ont transmis 18 ha à leurs enfants. Denis a choisi de se spécialiser dans le travail de la vigne permettant au domaine de réaliser le virage vers une viticulture à la fois moderne et raisonnée. Thierry, quant à lui, après une première vie professionnelle, est revenu à sa passion : la vinification. S'appuyant sur sa formation d'œnologue, il a réussi le pari de la qualité. On le voit bien en débouchant leur Graves rouge Prestige 2009, bien typé, tout en couleur et en matière, au nezsubtil à dominante de fruits frais (groseille, prune) et d'humus, une réussite, très équilibré en bouche, corsé et dense, de belle garde.

    Château HAUT-CALENSGRAVES Château HAUT-CALENS

    Château HAUT-CALENS 

    (GRAVES)
    Thierry Yung

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 67 05 25 
    Télécopie : 05 56 67 05 25 
    Email : vignobles.tyung@orange.fr 

    Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. “En 2012, nous précise Thierry Yung, chez nous, c'était comme partout, beaucoup de pluie, pas beaucoup de beau temps et de chaleur; heureusement, nous avons échappé aux maladies en étant très vigilants et très réactifs dans les vignes. Une année un peu compliquée mais dans l'ensemble je m'en suis bien sorti et je suis plutôt content de ce millésime 2012. J'ai vendangé tout début octobre, et tout s'est bien passé, j'avais ma propre machine que nous partageons à deux, j'ai pu rentrer une récolte saine et sans pourriture. Les fermentations se sont passées sans problème, il est vrai que j'ai rarement de problème à ce niveau. Les malo ont suivi et se sont déroulées tranquillement. En fonction des conditions climatiques, je craignais que cela ne soit pas très qualitatif, et bien non, c'est même très bien ! Il y a beaucoup de cuves “sur le fruit”, c'est assez sympathique et j'en prépare même pour le concours de Paris. Il y a la couleur, de la structure, vraiment de bonnes bases pour nous permettre de beaux assemblages et faire quelque chose de bien. Ce ne sera certainement pas comme 2009, parce que nous n'avons pas la même matière, mais ce sera vraiment très bien. Je n'ai pas de souci avec ce millésime, j'ai fait le rendement et j'ai la qualité, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Ce n'était d'ailleurs pas non plus mon cas depuis 2009 où j'avais été grêlé et les rendements s'en sont ressentis. Chez moi, le 2011 est supérieur au 2010, sans être équivalent au 2009, mais il s'en approche. Il se tient bien, c'est un beau millésime, avec de la couleur et de la structure. Actuellement, je finis de commercialiser le Graves 2009 et commence le 2010, le Bordeaux Supérieur 2010 est en vente, et, pour le 2011, je ferai une mise à l'automne 2013 pour qu'il soit prêt pour la fin d'année.” On profite donc de ce Graves Château Haut-Calens rouge cuvéeSpéciale 2009, élevé en fûts de chêne, riche en couleur comme en arômes, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, très équilibré, de fort belle évolution. Le Graves Château Haut-Calens rouge 2009, de bouche riche, tout en arômescorsé et parfumé, charnu et souple à la fois, aux tanins puissants mais soyeux. Goûtez le Bordeaux Supérieur rouge Croix de Calens, qui allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d'épices en finale. Joli Bordeaux Château Croix-de-Calens rosé, à la fois rond et vif, de belle teinte, tout en fruité en bouche.
     

    Graves (Rouge)


    Château de MAUVESGRAVES Château de MAUVES

    Château de MAUVES 

    (GRAVES)
    Famille Bouche
    25, rue François Mauriac
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 05 
    Télécopie : 05 56 27 24 19 
    Email : chateaudemauves@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaudesmauves.fr 

    Au sommet, avec un rapport qualité-prix-plaisir exceptionnel, associé à une convivialité exemplaire (et naturelle) de la famille Bouche, pour qui leurs clients sont aussi des amis. Franchement, ce Graves rouge 2010 (60% Cabernet-Sauvignon, 40%Merlotmacérations longues, élevage en moyenne 18 mois), est vraiment une belle réussite, unvin de bouche ample et parfumée (mûre, humus...), où l'intensité s'allie à la souplesse, avec au palais ces nuances caractéristiques d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux taninséquilibrés, bien prometteur. Le 2009 dégage des tanins puissants mais très fins, savoureux, dense et ferme, finement bouqueté, aunez de truffe et de pruneau, de très bonne charpente. Le 2008 est un très beau millésime, médaille d'Or Bordeaux 2010, à rapprocher du 2005 (petits rendements). La couleur est très intense, le vin est rond, très parfumé, avec un joli potentiel de garde. Le 2007 est coloré et très aromatique, d'une grande subtilité, aux senteurs de cassis, de fraise et de cuir, corsécharpenté, aux tanins fermes mais distingués. Remarquable Graves blanc 2011 (100% Sémillon), au nez subtil, de bouche ample, suave et harmonieuse, vraiment très charmeur, avec ces arômes de fruits de la passion et de fougère, très séduisant en finale. Le 2010 est délicieux, bien structuré en bouche, avec des arômes très fins et rafraîchissants d'agrumes, d'une belle persistance, rond et floral en finale. Le 2009, délicatementfruité, aux notes délicates de fruits de la passion, un vin très élégant et délicieux sur les poissons, les huîtres. Excellent Bordeaux roséEsprit de Mauves, issu de saignées 100% Cabernet-Sauvignon, d'une belle couleur pelure d'oignon, au nez délicat d'agrumes et defruits frais.

    Château LA ROSE SARRON

    Château LA ROSE SARRON 

    (GRAVES)
    Philippe Rochet

    33210 Saint-Pierre-de-Mons
    Téléphone :05 56 76 29 42 
    Télécopie : 05 56 63 52 31 
    Email : contact@la-rose-sarron.com 
    Site : www.la-rose-sarron.com 

    L'histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C'est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s'étend sur 35 ha, dont 25 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha deGraves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vinifié et élevé 9 mois enfûts de chêne. “Le millésime 2012 a connu un cycle très long, nous raconte Philippe Rochet, beaucoup de pluie au printemps, donc la floraison a été lente et étalée. À l'arrivée, les grappes étaient très hétérogènes, et il a fallu étaler les vendanges. Nous avons fait des choix pour une maturité optimum et le résultat est au rendez-vous. Les rendements sont bien sûr inférieurs à la normale, surtout en blanc, mais la récolte est très qualitative. La saison a été très difficile au niveau cultural, il fallait être vigilant quant à l'état phytosanitaire, par rapport aux conditions climatiques et à la forte pression maladive. C'est encore un millésime de vigneron qui a demandé beaucoup de travail. Les blancs sont un peu différents de ce que je fais d'habitude, surtout les Sauvignons, mais c'est parfumé.?Pour les rouges, il est encore un peu tôt, c'est prometteur, le vin est à l'élevage en barriques. Notre 2011 est très aromatique, très fruité, on a des arômes de cerise bien mûre.?En bouche, on retrouve ce fruit très caractéristique de nosvins, c'est vraiment un très bon millésime. Actuellement, je commercialise encore le 2008, et le 2009 en Cuvée Damien, des vins très flatteurs, le 2010 est superbe ! Un grand millésime qui s'affine encore à l'élevage.” C'est vrai que ce Graves rouge Cuvée Damien 2010 est remarquable, d'une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, avec des tanins soyeux, parfumé (prune, poivre), d'une très belle finale en bouche, d'excellente évolution. Le Gravesblanc Cuvée Anaïs 2009, médaille d'Argent au concours des Vignerons Indépendants, est gras, subtil et suave, très élégant, d'une jolie finesse, très harmonieux en finale avec des nuances de noix fraîche et de citron. Joli Gravesblanc La Rose Sarron 2011, finement bouqueté avec des notes de noisette, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et lefruité. Excellent Graves rouge 2009, charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits mûrs.

    Château ROUGEMONT

    Château ROUGEMONT 

    (GRAVES)
    Dominique Turtaut
    50, rue Jean-Cabos
    33210 Toulenne
    Téléphone :05 56 63 19 06 
    Télécopie : 05 56 76 22 74 
    Email : chateau-rougemont@yahoo.fr 

    Cette propriété fut acquise en avril 1956, après la grande gelée dévastatrice du mois de février de la même année. Le Château Rougemont est situé sur le plateau de graves contigü auChâteau de Malle en limite de appellations Sauternes et graves, exploité par la deuxième génération de la famille Turtaut qui, en 1996, l'a dotée d'une structure de vinification moderne. Vignoble rouge : 11 ha, blanc : 6 ha, terroir de graves sablonneuses. Le graves rouge 2009 est de robe profonde, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche. Excellent graves Supérieur blanc 2010, parfumé (rose, musc, amande grillée...), frais et onctueux à la fois, bien équilibré, de bouche fraîche, de finale ronde et élégante, qui allie intensité et souplesse, charmeur.

    Château SAINT-AGRÈVES

    Château SAINT-AGRÈVES 

    (GRAVES)
    Earl Landry
    17, rue Joachim-de-Chalup Lieu dit Artigues
    33720 Landiras
    Téléphone :05 56 62 50 85 
    Télécopie : 05 56 62 42 49 
    Email : saint.agreves@orange.fr 
    Site : www.chateau-saint-agreves.com 

    Après 20 ans passés en Afrique, Claude et Marie Christiane Landry sont revenus en France. Ils ont décidé de reprendre un domaine familial et de commencer une nouvelle vie en tant queviticulteurs. Ce domaine appartient à la famille de Madame Landry depuis 1720 et a subi de nombreuses transformations pour permettre la culture du raisin. Leur activité de vigneronsrécoltants a commencé en 1975 avec la plantation de 7 ha uniquement en cépages rouges :Cabernet-Sauvignon, Cabernet franc, et Merlot. Petit à petit, le domaine s'est agrandi pour atteindre une superficie totale de 15 ha après la dernière acquisition, en 1991, d'un vignoble, jouxtant leur propriété, de 2,5 ha. Le statut de l'exploitation évolue en 1997 en devenant une Earl gérée par Vincent Landry. Le nom du Château a une origine religieuse puisque Saint-Agrèves fut un évêque de Bordeaux du XVIIe siècle. Tout cela donne ce beau Graves rouge 2009, tout en structure, tannique et élégant, parfumé (cassiscannelle, poivre), dense et charnu, de jolie charpente, de couleur pourpre. Bien classique, le 2008, avec des notes de cassis mûr et d'épices, aux tanins très harmonieux, de bouche complexe et persistante, est un vin très bien élevé. Le 2007, d'une belle robe rubis prononcé, avec des arômes deframboise et de violette, est corsé, aux tanins bien mûrs. Bien apprécié également le Graves blanc 2011, aux nuances de fleurs et d'abricot, tout en élégance, fruitée au nez comme au palais, est excellente, mêlant structure et souplesse. Très joli Saint-Agrèves rosé2011, floral, avec cette pointe de nervosité agréable au palais, de bouche friande.

    Château le TUQUETGRAVES Château le TUQUET

    Château le TUQUET 

    (GRAVES)
    Paul Ragon

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 20 21 23 
    Télécopie : 05 56 20 21 83 
    Email : letuquet@orange.fr 

    Au sommet, bien sûr. Un domaine de 120 ha (55 ha devignes d'un seul tenant), dont l'implantation du vignoble et des bâtiments figure déjà sur les cartes royales de Belleyme au début du XVIIIe siècle. Autour d'une jolie chartreuse, édifiée en 1730 et embellie par Victor Louis, s'organisent des bâtiments d'exploitation en cour carrée dont la configuration classique a pu être préservée. Ce châteauest la propriété de la famille Ragon depuis 1963. Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. À la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour leMaroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, toujours propriétaire. “En 2012, le cycle a démarré lentement avec un hiver très froid, puis s'est précipité avec le radoucissement et la pluie au printemps, nous dit Alice de la Haye. Ensuite, durant l'été relativement sec, je n'ai pas eu à souffrir d'échaudage, mais, lors des vendanges, il a fallu passer entre les gouttes et cela a été la course avec des journées de vendanges très intensives. Les maturités étaient très belles, je n'ai pas de gros rendements (42 hl/ha) donc pas d'entassement, je n'ai pas eu de pourri, la vendange était très saine. Je suis vraiment contente du 2012. Avec ce climatcapricieux, on s'en est bien sorti ! Nous avons ramassé les blancs sans pluie et les rouges pratiquement aussi. On ne peut pas avoir que de la malchance : en 2009, j'ai grêlé à 97 %. Cette année, j'avais de beaux degrés et une belle maturité. Les malolactiques se sont faites sans problème. En ce qui concerne le millésime 2011, je trouve que l'on a été très sévère avec lui. Il a probablement pâti de l'engouement pour le 2010, mais on ne l'a pas aidé, une certaine presse l'a critiqué dès le départ; bien sûr, il est arrivé derrière deux millésimes extraordinaires, mais, vraiment, on a été très injuste envers ce millésime.?Pourtant, les blancs sont magnifiques et j'ai même eu une médaille ! Ils sont très élégants, et je m'applique beaucoup sur mes blancs parce qu'en vieillissant, ils sont divins... alors que j'ai longtemps préféré les rouges, je les apprécie de plus en plus, je suis très sensible à l'élégance des arômes. Pour les rouges 2011, j'avais de belles concentrations et de belles maturités également, ils se comportent très bien et sont déjà très agréables. Pour moi, un millésime est fini quand le vin est fini, les vinifications et l'élevage sont très importants et il ne faut pas rester sur des avis approximatifs de début de vendanges, chaque millésime à sa place. Je commence à les commercialiser car je n'ai plus de 2009, et j'ai pratiquement terminé le 2010.” Vous aimerez donc ce superbe Graves rouge 2010, avec un bouquet persistant et corsé, des arômesde sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe, très réussi, de garde, bien sûr. Le Graves blanc 2011, élevage en cuves sur lies, un vin comme on les aime, francfrais, subtil, où s'entremêlent lesfruits jaunes et les fleurs, tout en bouche. Beau 2010, au nez subtil d'agrumes frais, allie rondeur et vivacité, très aromatique en finale, qui conjugue finesse et souplesse, parfait sur des fruits de mer.
     
  • Quels plats sur les meilleurs vins de Blaye ?

    Château BERTHENONBLAYE Château BERTHENON

    Château BERTHENON 

    (BLAYE)
    Thérèse Ponz Szymanski
    3, le Barrail
    33390 Saint-Paul-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 52 24 
    Télécopie : 05 57 42 52 24 
    Email : info@chateauberthenon.com 
    Site : www.chateauberthenon.com 

    Au sommet de leur appellation. Les routes du ChâteauBerthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend sur 32 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. On se fait vraiment plaisir en débouchant ce Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2010, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines enbarriques neuves durant 18 mois, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboisecharnu comme il le faut. Le 2009, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, est tout en finesse aromatique, unvin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. Il y a également le Blaye Côtes deBordeaux cuvée Spéciale du Père Henri 2010, coloré et typécorsé, savoureux, aux tanins souples, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, très abordable, et le Bordeaux rosé 2010. Excellent blanc cuvée Léa 2010, une cuvée élevée en fûts de chêneneufs, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, aux connotations de fleurs d'acacia, plus rond que le blanc Sauvignon,franc, bien classique. Excellent Tradition Cru Bourgeois 2010, de belle attaque ronde et charnue, un vin généreux, aux arômesmarqués de fruits rouges, suave et harmonieux.



    Château Les GRAVES

    Château Les GRAVES 

    (BLAYE)
    Scea Pauvif

    33920 Saint-Vivien-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 47 37 
    Télécopie : 05 57 42 55 89 
    Email : info@cht-les-graves.com 
    Site : www.cht-les-graves.com 

    Une propriété familiale depuis 4 générations, et un vignoble de 20 ha de vignes en culture traditionnelle, avec un souci de modernité. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux, vinifications traditionnelles...). Le tout explique ce Blaye Côtes de Bordeaux 2010 élevé en fûts de chêne, aux tanins bien enrobés, classique, mêlant rondeur et charpente, de bouche concentrée, aux arômes de griotte confite et de sous-bois. Le 2009, decouleur soutenue, est très parfumé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez subtil dominé par le cassis mûr, de très bonne garde comme le 2008, intense au nez comme en bouche, très parfumé (groseille, humus) et persistant, d'un bel équilibre.
     



    Château LA HAIE

    Château LA HAIE 

    (BLAYE)
    François Décombe

    33820 Pleine-Selve
    Téléphone :06 72 94 53 37 
    Email : francois.decombe@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-decombe.com 

    Enherbement naturel et travail du sol, pas de produit chimique de synthèse. Un domaine en agriculture biologique, dans le respect de la nature, et en agriculture biodynamique adhérent Demeter. Des vendanges manuelles égrappées, et une cuvaison en grappes. Tout en bouche, ce Blaye Côtes de Bordeaux 2010, coloré, est ample et riche, avec ce nez d'épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, charpenté, ample et parfumé, tout en bouche, de très bonne évolution. Savoureux 2009, harmonieux, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (pruneau, cerise noire), dense et velouté, de bouche complexe. Séduisant blanc, pur Ugni Blanc, tout en fraîcheuraromatique, au nez subtil, d'une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme en finale.

    Château HAUT-BOURCIERBLAYE Château HAUT-BOURCIER

    Château HAUT-BOURCIER 

    (BLAYE)
    Philippe Bourcier
    7, Coudonneau
    33390 Saint-Androny
    Téléphone :05 57 64 43 74 
    Télécopie : 05 57 64 41 35 
    Email : sarl.bourcier@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-haut-bourcier.com 

    Vignoble de 30 ha, moyenne d'âge des vignes de 15 ans, sur sol argilo-calcaire, composé de 90 % de Merlotet 10 % de Cabernet. Les premières pierres ont été scellées en 1880, dans le petit village de Saint-Androny, situé en bordure de l'estuaire de la Gironde, à 5 kilomètres de Blaye. En 1974, Anne-Marie et Philippe Bourcier reprennent et agrandissent le domaine. Depuis 1999, rejoints par leurs trois enfants, d'importants investissements sont engagés à la restructuration du vignoble. Tels que : réencépagement, effeuillage, vendanges vertes... Dans le respect duterroir, ils adaptent au fur et à mesure leurs techniques aux normes environnementales. On comprend mieux ainsi ce remarquable Blaye Côtes de Bordeaux 2010, de robe grenat,charpenté et gras, aux arômes délicats où dominent les fruits cuits et les sous-bois, épicé en bouche, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et savoureux. Beau 2009, médaille d'Argent au concours Bordeaux vins d'Aquitaine, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des nuances persistantes de prune et d'épices, aux tanins denses mais soyeux, à déboucher sur une cuisine un peu relevée, de belle évolution. Le 2008, médaille d'Argent concours de Bordeaux, est un vin de couleur pourpre intense, aux arômes persistants et subtils de petits fruits noirs macérés avec des notes d'épices, une cuvée souple et charnue, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution.

    Château LAGARDE

    Château LAGARDE 

    (BLAYE)
    Paul-Henry Nerbusson

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 91 56 
    Télécopie : 05 46 51 81 42 
    Email : vignobles.nerbusson@wanadoo.fr 

    Un vignoble de 12 ha en bio. “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie. Je reste convaincu que l'agriculture biologique apporte un plus au vin.” Particulièrement aimé ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2010, élevé en fûts de chêne, de belle robe soutenue, bouche puissante, charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin ou l'intensité s'allie à la souplesse, prometteur. Le 2009 est de couleur pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Excellent Tradition 2009, un vin de robe grenat soutenu, riche et généreux, parfumé, épicé, charnu en bouche, de très bonne garde, bien classique de son appellation. Le Blaye Côte de Bordeaux Château Capron 2009, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, est decouleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d'épices, des tanins bien enrobés.
     
    MILLÉSIMES 
    consultable en ligne
    gratuitement
    comme le vrai magazine,
    en tournant les pages... 

    CLIQUEZ ICI

    Château LARRAT

    Château LARRAT 

    (BLAYE)
    M.Larrat
    5, Grillet
    33710 Pugnac
    Téléphone :05 57 68 80 64 et 06 16 60 91 17 
    Télécopie : 05 57 68 82 65 
    Email : dom.grillet@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-larrat.fr 

    La propriété, déjà importante au siècle dernier, constitue un ensemble de 60 ha, d'un seul tenant. Les sols argilo-siliceux et limoneux de ce terroir donnent au vin toute sa richesse, en laissant s'épanouir des cépages variés comme le Merlot, le Cabernet-Sauvignon et le Cabernetfranc. Coup de cœur pour ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2010 (62% Merlot, 27% Cabernet-Sauvignon, 11% Cabernet franc), fort bien élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, avec des arômes d'humus et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins fins et mûrs, est un vin de belle couleur, bien charpenté. Beau 2009, médaille d'Argent au concours deBordeaux vins d'Aquitaine 2010, de bouche puissante et savoureuse, au nez complexe où prédominent la cannelle et la prune, qui développe des tanins puissants et moelleux à la fois. Le 2008 est dense, aux senteurs délicates où dominent la fraise des bois mûre et l'humus, un vin très bien élevé, tout en bouche, charnu comme il se doit.
     

    Château PONT les MOINES

    Château PONT les MOINES 

    (BLAYE)
    Vignobles Gagné et Barrat
    La Maçonne
    33760 Frontenac
    Téléphone :05 56 23 98 50 
    Télécopie : 05 56 23 98 50 
    Email : brancompostelle@aol.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines 

    Au sommet. Le Château Pont les Moines, propriété familiale depuis 4 générations, est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais. Vignoble d'une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d'âge de 15 ans. Encépagement classique de la région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon). La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisonslongues et un élevage en cuves de 14 mois. “Le millésime 2012 a été une année assez difficile, nous explique Éric Barrat, un hiver assez froid, et un débourrement étalé, freiné par une gelée de printemps. Quand c'est reparti, on a constaté pas mal d'hétérogénéité au niveau de la vigne. On était plutôt inquiet car elle s'est retrouvée au moment de la floraison, qui a été longue, avec pas mal de coulure, surtout sur les sols sablonneux. Nous sommes en troisième année de conversion bio, et c'était un gros test pour moi, après deux millésimes relativement faciles, d'être confronté un peu à tous les cas de figures. On dormait presque dans les tracteurs, mais je suis assez content du résultat. Le beau temps est enfin revenu, et nous sommes parvenus aux vendanges avec un léger stress hydrique. Un peu de pluie début septembre a débloqué la véraison et nous avions dans l'ensemble de très beaux raisins. Au final : petite récolte, mais belle qualité Une année éprouvante nerveusement, mais un beau résultat, et c'est ce qui compte ! Pas de problème particulier au niveau des vinifications, le millésime 2012 est très intéressant, très fruité en rouge, et très aromatique en blanc, cela nous donne vraiment beaucoup de satisfaction. Le millésime 2011 est un vin qui est plutôt sur le fruit, ce n'est pas un vin axé sur la robustesse, mais un vin agréable etfruité, c'est la dominante...” Excitez donc vos papilles avec ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2009, ample, parfumé, avec ces notes de sous-bois, de violette et de groseille, aux tanins fermes et ronds à la fois, fondu en bouche, de très bonne base tannique. Beau 2008, qui a un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre et mérite une cuisine riche. Tout en bouche, le 2007, un vin de bouche puissante, aux connotations de mûre et de violette, très fin, biencorsé et équilibré, c'est classique et très bon. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon 2012, au nez subtil (fleurs blanches, amande, pomme), tout en persistance, avec une note de fraîcheur très agréable et persistante. Même propriétaire que le Château Bran de Compostelle.

    Château VALENTIN

    Château VALENTIN 

    (BLAYE)
    Dominique Revaire

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 12 16 
    Télécopie : 05 57 42 38 26 
    Email : dominique.revaire@wanadoo.fr 

    Vraiment très réussi, ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2009 un vin dense, aux nuances de fumé, de violette et de fraise des bois, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents mais bien arrondis, d'excellente garde. Le 2007 est riche au nezcomme en bouche, avec ces notes d'épices et d'humus, aux tanins équilibrés et soyeux, associant finesse et charpente comme on les aime. Excellente cuvée élevée en fûts de chêne2004, qui s'apprécie parfaitement bien aujourd'hui, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances bien particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), et de cuir, ample et complexe.
     
  • L'envoûtant Château Léoville-Barton

    Château LÉOVILLE-BARTONSAINT-JULIEN Château LÉOVILLE-BARTON
    Au sommet, incontestablement. Avec un charme et une prestance qui lui sont propres, Anthony Barton, avec son épouse, Eva, a développé ces propriétés qu'ils gèrent avec leur fille Lilian Barton-Sartorius.
     
    Anthony Barton est l'une des grandes figures de la région (elles se comptent sur les 2 mains...), loin des modes et garant de la grande tradition médocaine où l'élégance prime.
     
    Lesvins sont certainement l'archétype de ce que doivent être des grands crus de Saint-Julien. Leurs qualités s'expriment plus par une très grande distinction plutôt que par une puissance ou une concentration qui risqueraient de masquer la typicité du terroir. Il faut dire que ses 2 propriétés bénéficient des mêmes soins attentifs, que ce soit à la vigne ou au chai. Anthony Barton est partisan d'un élevage traditionnel des vins et résiste aux phénomènes de modes, “où la course à une trop grande technicité nuit à la qualité et à l'élégance des vins”, précise-t-il. Ici, encore et toujours, il faut aussi avoir un peu de patience pour que les vins expriment tout leur potentiel qualitatif, même s'ils sont toujours charmeurs et surprenants de délicatesse dans leur jeunesse.
     
    Les 45 ha du ChâteauLéoville-Barton et les 15 ha du Château Langoa sont plantés dans un sol de graves et un sous-sol composé d'argile, un terroir très typique de Saint-Julien. La forte proportion de vieilles vignes permet d'obtenir la meilleure qualité possible. L'encépagement est constitué de 72 % de Cabernet-Sauvignon, 20 % de Merlot et 8 % de Cabernet franc.
     
    À la dégustation, les vins sont certainement l'archétype de ce que doivent être des grands crus de Saint-Julien. Ils présentent une belle robe de couleur profonde, sont très équilibrés et amples en bouche, révèlent un joli bouquet aux arômes très fins avec de la persistance. Leurs qualités s'expriment plus par une très grande élégance plutôt que par une puissance ou une concentration excessive qui risqueraient de masquer la typicité duterroir.
     
    Formidable 2010, vraiment superbe, très classique de ce millésime flamboyant, un vin qui mêla la puissance au velouté, derobe grenat intense, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées, de cuir et de sous-bois, un vin gras et distingué, auxtanins denses, de garde, bien sûr. Le 2009 est dans la lignée, très racé, séducteur, de bouche puissante et dense, aux taninsprésents, aux notes d'humus et de réglisse, un vin qu'il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Le 2008 est un grand vintypé, au bouquet subtil et intense, avec ces nuances de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, aux tanins élégants mais puissants, très classique, de belle garde. Le 2007 est tout en distinction, avec ce charnu caractéristique, aux senteurs de griotte, de mûre, avec cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin de couleur intense, aux tanins savoureux, de très bonne garde. Le 2006 est l'une des plus belles bouteilles de la région, de couleur rouge sombre, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, un grand vin très équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Superbe 2005, de robe pourpre, au bouquet subtil et persistant à la fois, avec des notes typiques de cerise noire, de poivre et d'épices, de bouche ample et fondue, tout en finale, de belle garde. Exceptionnel 2004, l'un des plus beaux vins de la presqu'île dans ce millésime de grande race, où l'élégance vient épauler une structure complexe, un très grand vin, très classique comme on les aime, où le terroir s'est exprimé tout particulièrement, qu'il faut savoir attendre. Le 2003 est très représentatif de ce millésime atypique, un vin charmeur, velouté, riche, qui permet d'attendre l'évolution des millésimes qui l'entourent comme ce superbe 2002, concentré, dense, un grand vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois. Exceptionnel 2001, un grand vin distingué, très fin, ample, aux connotations de cerise confite, de sous-bois et de cannelle, un vin aux tanins enrobés, qui poursuit sa belle évolution. Le 2000 est un superbe vin, de couleur soutenue, de bouche puissante, riche, très délicat, bien charnu, de garde. Remarquable 1999, avec des nuances épicées et giboyeuses, complet, aux tanins harmonieux.
     

    Château LÉOVILLE-BARTON 

    (SAINT-JULIEN)
    Anthony Barton et Lilian Barton-Sartorius

    33250 Saint-Julien-Beychevelle
    Téléphone :05 56 59 06 05 
    Télécopie : 05 56 59 14 29 
    Email : chateau@leoville-barton.com 
    Site : www.leoville-barton.com 

     
     
    MILLÉSIMES 
    consultable en ligne
    gratuitement
    comme le vrai magazine,
    en tournant les pages... 

    CLIQUEZ ICI
     
     
    Autres coups de cœur
     


     
  • Château GÉNISSON est à la tête des CADILLAC CÔTES DE BORDEAUX

    Château GÉNISSON

    Château GÉNISSON 

    (CADILLAC)
    SCEA Arrivet & Cauboue

    33490 Saint-Germain-de-Grave
    Téléphone :05 56 76 41 01 
    Télécopie : 05 56 76 45 39 
    Email : arrivet-cauboue@orange.fr 
    Site : www.chateau-genisson.com 

    Le château appartient à la même famille depuis plus de deux siècles et dix générations. Les traditions de culture et de vinification y sont fortement implantées et respectées, et les vendanges sont manuelles, Les 31 ha de vignes se partagent entre vins rouges (60 %) et vinsblancs (25 % moelleux et 15 % secs). Le terroir, aux vallonnements accentués atteignant une altitude de 100 m environ, il est formé de graves (argiles caillouteuses) sur un socle de calcaires marins. Vous aimerez le Cadillac Côtes de Bordeaux 2010, de belle robe grenat, trèséquilibré, aux arômes d'épices, de violette et de prune, un vin de bonne base tannique, tout en nuances, de bouche ample. Beau Cadillac Grains Nobles 2007, au nez concentré où dominent le chèvrefeuille et les petits fruits macérés (abricot, coing), tout en persistance aromatique. LeCadillac Côtes de Bordeaux cuvée Claire Boutet 2009, riche en couleur comme en matière, aux notes d'humus et de fruits rouges cuits, est moelleux à souhait, un vin fin et très bien équilibré. Le 2006 est bien charnu, de robe très foncée, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, de charpente solide et fine à la fois, de bonne garde.


    MILLÉSIMES 
    consultable en ligne
    gratuitement
    comme le vrai magazine,
    en tournant les pages... 

    CLIQUEZ ICI
  • Château HAUT-LAGRANGE, le PESSAC-LÉOGNAN qui monte...

    Château HAUT-LAGRANGE

    Château HAUT-LAGRANGE 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Francis Boutemy
    89, avenue de La Brède
    33850 Léognan
    Téléphone :05 56 64 09 93 
    Télécopie : 05 56 64 10 08 
    Email : contact@hautlagrange.com 
    Site : www.hautlagrange.com 

    Une propriété créée par Francis Boutemy en 1989, sur un terroir mentionné en 1763 sur la carte de Belleyme. Le sol est travaillé très classiquement, avec un enherbage partiel, densité 7 700 pieds/ha, la production est volontairement ramenée de moins de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. On comprend mieux la qualité de ce Pessac-Léognan rouge 2009 (45 % Merlot, 55% Cabernet-Sauvignon, dont 1/3 de la récolte est élevée 12 mois 30% enbarriques neuves, le reste en cuves, durée totale de l'élevage 20 mois), dégage un bouquettrès développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide. Excellent 2008, avec des arômes de fruits rouges et de fumé, un vin complexe et charnu, aux tanins structurés et bien soyeux, de très bonne évolution. Le 2007 est riche en couleur, sent bon la prune, la framboise mûre et les sous-bois, de bouche puissante et parfumée, et commence à très bien s'apprécier. Le Pessac-Léognan blanc 2009 (Sauvignon et Sémillon à parts égales), avec ce bouquet d'agrumes frais, d'un bel or pâlebrillant, est d'une belle fraîcheur persistante, un vin classique, tout en bouche. Le 2008 allie structure et vivacité, un vin d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de pomme, de tilleul et de citron.
     
    MILLÉSIMES 
    consultable en ligne
    gratuitement
    comme le vrai magazine,
    en tournant les pages... 

    CLIQUEZ ICI

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu