Avertir le modérateur

  • Saint-Emilion : 10 grands coups de cœur

    Château TROTTE VIEILLE

    Château TROTTE VIEILLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Philippe Castéja
    86, cours Balguerie Stuttenberg
    33082 Bordeaux
    Téléphone :05 57 24 71 34 
    Télécopie : 05 57 87 60 30 
    Email : domaines@borie-manoux.fr 
    Site : www.borie-manoux.com 

    Au sommet, naturellement. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du château, aucroisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Le Second Vin du château fût créé en 2002 sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l'utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d'avant le phylloxéra. Superbe Saint-Émilion 1er GCC 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l'humus, un vin ample et flatteur, de belle garde. Superbe 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d'épices, chaleureux, de grande évolution. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux taninsgénéreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé. Remarquable 2006, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d'un bon équilibre, qui allie une charpente réelle à un joli fondu aux papilles, de garde. Le 2005 est un bel exemple des grands vins de terroir (le sien se situe sur un rocher avec seulement 30 cm deterre), de couleur pourpre, racé, un beau vin concentré, au nez intense, tout en nuances aromatiques (fraise, cerise, myrtille), où dominent la réglisse et les épices, de bouche riche, un vin où toute la puissance de ce très grand millésime joue à plein, de garde. Même propriétaire que le château Batailley (voir Pauillac).
     
     
    Château FONROQUE

    Château FONROQUE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Direction : Alain Moueix

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 60 02 
    Télécopie : 05 57 24 74 59 
    Email : info@chateaufonroque.com 
    Site : www.chateaufonroque.com 

    Classé 1er Grand Vin cette année. Le Château est le berceau saint-emilionnais de la famille Moueix, acquis en 1931 par Jean et Adèle, arrières grands-parents d'Alain Moueix, exploitant de cette jolie propriété viticole. En 1979, la gestion du domaine est confiée aux Etablissements Jean-Pierre Moueix (maison de négoce Libournaise et familiale). L'entretien du vignoble se fait alors sur la base d'un programme de replantation régulier assorti de drainages. Le recours à la pratique de l'éclaircissage des raisins, en particulier dans les jeunes vignes est systématiquement appliqué. Au cuvier, l'introduction d'une gestion méticuleuse des fûts ainsi que la rigueur des assemblagesconstituent des apports qualitatifs importants. Alain Moueix se voit confier la gestion de la propriété familiale en 2001. En 2005, une progression logique de toutes les démarches entreprises par Alain Moueix et son équipe, amène l'ensemble du vignoble à la biodynamie. Superbe Saint-Émilion GCC 2010 (Merlot très majoritaire et Cabernet franc, issu de raisins en conversion vers l'agriculture biologique), intense, harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et épicées, un Vin savoureux et typé, aux nuances de mûre, de poivre et d'humus en finale, de belle garde. Le 2009 est charnu comme on les aime, gras, bien charpenté, un Vin avec des nuances de prune et de violette, au nez ample, suave et puissant, alliant une bonne base tannique à une finesse dense et bien persistante. Le 2008, bien charnu et concentré, riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, est tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d'humus, d'une grande harmonie, de garde. Le 2007, d'une belle couleur rubis profond, avec desarômes de fruits rouges mûrs, d'épices et de vanille, est un Vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2006, typé, est un grand Vin puissant et toujours dominé par l'élégance, aux senteurs de groseille et de fumé, de très bonne garde.
     
     
    Château GROS CAILLOUSAINT-ÉMILION Château GROS CAILLOU

    Château GROS CAILLOU 

    (SAINT-ÉMILION)
    Scea Vignobles Dupuy

    33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    Téléphone :05 57 24 74 91 et 06 20 54 51 88 
    Télécopie : 05 57 74 40 98 
    Email : vignobles.dupuy@orange.fr 
    Site : www.chateau-gros-caillou.com 

    Implantée depuis prés de six générations sur la commune de Saint-Sulpice de Faleyrens au lieu dit Gros Caillou (on retrouve des actes notariés datant de 1804), la famille Dupuy a su faire prospérer la propriété pour atteindre prés de 12,5 ha. Ici, on a pour philosophie : “le respect de l'équilibrealcoolacidité. Nos vins sont produits sur des couches de graves où le mariage cépage (Merlot,Cabernet Francsol se fait dans un commun et inséparable accord. La passion, le sérieux et le soin apportés à notre production permettent d'assurer le maintien de la qualité dans le respect de la tradition.” C'est bien, et cela explique ce Saint-Émilion GC 2009 (95% Merlot), aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, d'excellente évolution. Le 2008, d'un beau rouge profond, est dense, riche en arômescomme en charpente, aux tanins fins, un vin qui associe structure et distinction. Excellent 2007, au bouquet subtil et intense à la fois, aux connotations de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, aux tanins enveloppés. L'Excellence du Château Gros Caillou 2009 (100%Merlot, 25 hl/ha, élevé 12 mois en barriques neuves), au nez complexe où dominent les fruitscuits et la vanille, harmonieuxgras, opulent, de bonne évolution. Goûtez encore le Saint-Émilion Château Moulin de Cantelaube 2009 (85% Merlot et 15% Cabernet Franc), pas d'élevage en barriques, de couleur rubis, de bouche classique, de charpente soutenue, ferme et persistant, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et mûrs. Les prix sont très sages.
     
     
     
    Château GUADETSAINT-ÉMILION Château GUADET

    Château GUADET 

    (SAINT-ÉMILION)
    Guy Petrus Lignac

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 40 04 
    Télécopie : 05 57 24 63 50 
    Email : chateauguadet@orange.fr 
    Site : www.chateau-guadet-saintemilion.fr 

    Le domaine Saint-Julien était la propriété de M. Guadet. Il fut acquis en mars 1844 par l'arrière-grand-père de Robert Lignac. Les vignes, aux portes de la ville haute sur le plateau, jouissent d'une excellente exposition. L'élevage du vin se fait dans de très beaux cuviers et chais, situés au cœur de la ville, le vieillissement, dans de magnifiques caves qui datent en partie du ve siècle. “J'ai repris la propriété à la suite de mon père, nous dit Guy-Petrus Lignac, donné un nouvel élan au château. J'ai fait appel aux services de Stéphane Derenoncourt, car nous avons une même vision du vignoble. Les terroirs calcaires, avec une belle exposition au sud et une pente douce sont autant d'atouts pour faire un grand vin, mettant en avant notre minéralité, une pure expression des terroirs calcaires qui donnera au vin des arômes plus floraux. L'outil de travail a été révisé : des vendanges à la cagette, l'absence de foulage, une cinétique de fermentation plus longue, des fûts neufs, vont permettre de créer un vin plus complexe, avec davantage de gras, d'enrobé. Enfin, Guadet Saint-Julien devient Guadet tout court. Le terme de Saint-Julien associé au Saint-Émilion pouvait troubler les consommateurs.” Ce Saint-Émilion GCC 2010 développe des arômes de fruits cuits et de sous-bois, alliant charpente et distinction, de belle robe intense, au nez complexe, de garde. Le 2009, où se mêlent la mûre, la groseille et l'humus, aux tanins soyeux, est dense, savoureux et charpenté, encore fermé également. Remarquable 2008, corsé, aux tanins fermes, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, qui mêle rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps. Le 2007 est un vin qui allie puissance et souplesse, qui sent le pruneau, très parfumé en bouche, où dominent la mûre et la vanille, tout en complexité aromatique, vraiment très réussi, de belle couleur. Le 2006, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, est bien charpenté et équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Le 2005, de couleur intense et profonde, ample et parfumé, aux connotations de cassis, de poivre et d'humus, est un grand vin charnu, qui poursuit sa très bonne évolution.
     
     
    Château LAROQUESAINT-ÉMILION Château LAROQUE

    Château LAROQUE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Direction : Bruno Sainson
    Saint-Christophe-des-Bardes
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 77 28 
    Télécopie : 05 57 24 63 65 
    Email : contact@chateau-laroque.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaularoque 
    Site : www.chateau-laroque.com 

    Au sommet, incontestablement. Cette superbe demeure féodale du XIIe, reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de “Petit Versailles”. C'est le plus grand domaine de l'appellation, 67 ha d'un seul tenant, parmi lesquels seuls 27 ha des meilleures parcelles et des plus vieilles vignes sont consacrées à ce cru. Ici, pas d'esbroufe ni de cuves à concours : on sait qu'un vin de qualité s'obtient avec des raisins sains et mûrs, les techniques culturales les mieux adaptées sont adoptées (engazonnement, taille sévère, suppression des contre-bourgeons, tri des raisins...) Superbe Saint-Émilion GCC 2009, de robe brillante, aux notes deframboise et de cerise, ample et gras, où s'entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde. “Le 2009, beaucoup le comparent au 2005, explique Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, et 2009 est un vin plus complet, plus aimableque 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Il y a très peu de notre Second Vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009, pratiquement tout est passé dans le premier vin !” Le 2008, d'une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bienjeune, naturellement. “Le 2008 est un peu plus puissant, poursuit Bruno, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruitéprésent, c'est un beau vin bien construit, très complet, de garde.” Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d'épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d'épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleurcorsécharpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l'appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nez dense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s'ouvrir. Superbe 2001, dense, gras, associant puissance et distinction, d'une grande finesse, où dominent les fruits cuits et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise et de truffe, très représentatif de ce beau millésime. Le 2000, estcharnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d'humus typiques. Le 1999, tout en bouche, avec cette belle robe aux légers reflets pourpres, un nez profond de fruits rouges et noirs mûrs avec des notes épicées, est un vin plein de finesse à la matière tendre, idéal sur un rôti de bœuf.
     
     
    Château la MARZELLE

    Château la MARZELLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Gérant : Philippe Genevey

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 10 55 
    Télécopie : 05 57 55 10 56 
    Email : info@lamarzelle.com 
    Site : www.lamarzelle.com 

    La Marzelle, étend ses 13 ha de Merlot (80%) de Cabernet franc (13%) et de Cabernet-Sauvignon (7%) sur un superbe terroir de graves, de sables et d'argiles. “Au chai, nous précise Philippe Genevey, nous adaptons chaque année, les techniques de vinification selon la typicité du millésime. Pour exprimer le terroir au travers des vins. Cette richesse de travail engendre des vins vrais, honnêtes, qui ne subissent pas l'effet d'une mode. Les faibles volumes en fermentation (80 hl environ), ne produisent naturellement que peu de chaleur. Les fermentations sont donc douces et longues et accroissent la complexité aromatique. L'adaptation de techniques physiques appropriées (macération, cuve Inox, pigeage, maîtrise des températures) permet une recherche de la meilleure expression de notre terroir sans utilisation d'enzymes, de tanins ajoutés voire de levures sélectionnées...” Le tout donne ce Saint-Émilion GCC 2010, coloré et parfumé, d'une grande subtilité au palais, aux notes de cassis, de violette et de truffe, un vin corsé et charpenté, auxtanins fermes mais d'une grande élégance, de belle évolution. Superbe 2009, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec desarômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté et équilibré, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruitsrouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d'un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finessearomatique, de robe soutenue, aux tanins riches et bien équilibrés, au nez intense de cerise, de fraise et d'épices, onctueux et persistant. Très beau 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, de bellecouleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu, dominé par des nuances en bouche de groseille et d'épices, un vin qu'il faut laisser se faire. Le 2004, vraiment exceptionnel, d'une belle robe pourpre et limpide, au nez de fruits noirs, de réglisse, est un vin long, rond, pleingénéreux et très fin.

    Clos des MENUTSSAINT-ÉMILION Clos des MENUTS

    Clos des MENUTS 

    (SAINT-ÉMILION)
    Philippe Rivière
    Rue de l’Abbé-Bergey
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 59 59 
    Télécopie : 05 57 55 59 51 
    Email : mriviere@riviere-stemilion.com 
    Site : www.maisonriviere.fr 

    La Maison Rivière cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s'étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, leClos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne. En 1978, il s'agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Clos des Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts. “Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ses différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C'est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d'herbicide, d'une part, alors que l'herbe retient les produits de traitements, d'autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l'environnement” et afin d'assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. C'est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l'enherbement et devra donc faire l'objet de vendanges vertes en juillet et en Août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus “sévères”, elles sont garantes d'un strict contrôle des rendements. Ce sont parfois des travaux d'envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d'exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c'est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La Taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu'au cuvier où s'opère un second tri des meilleures grappes…” Tous ces soins donnent ce Saint-Émilion GC Clos des Menuts 2009, parfumé, persistant, associant finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d'humus, un vin de bouche veloutée, d'excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, un jolivin long en bouche, très classique, d'excellente évolution. Le 2007, très parfumé, bien typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d'humus, aux tanins moelleuxferme et charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, charnue et bien structurée, d'une longue finale. Goûtez aussi le Montagne-Saint-ÉmilionChâteau de Beaulieu ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat.

    Château ORISSE du CASSE

    Château ORISSE du CASSE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Danielle Dubois
    Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 72 75 
    Télécopie : 05 40 54 08 01 
    Email : dubricru@terroirsenliberte.com 
    Site : www.terroirsenliberte.com 

    La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle précis de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle voir par demi-parcelle, cépage par cépageterroir par terroir, et un élevage raisonnable en fûts dechêne... Tout cela se retrouve dans le Saint-Émilion GC 2009, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, bien corsé. Le 2008 poursuit son évolution, au nez expressif de vanille et fruits mûrs, légèrement épicé, avec des tanins fins et bien fondus. Le 2007 est tout en nuances d'arômes (violette, groseille mûre...), aux tanins soyeux, un vincomplexe et harmonieux, avec des nuances de cassis et d'épices en finale, de bouche fondue. Tout en bouche, le 2006, charpenté etharmonieux, est bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, qui associe puissance et distinction, aux tanins denses, gras, d'une très jolie persistance. Le 2005, charnu, riche, au nez épicé, allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleurcomme en arômes, avec ces senteurs de fruits noirs bien mûrs (groseille, prune) et d'épices en finale. Il y a aussi ce Côtes-de-CastillonArthus, à la tête de son appellation (voir Classement des Côtes).

    Ets OUZOULIAS SASSAINT-ÉMILION Ets OUZOULIAS SAS

    Ets OUZOULIAS SAS 

    (SAINT-ÉMILION)
    Claire Ouzoulias
    17, rue du Colonel Picot - BP 93
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 07 55 
    Télécopie : 05 57 25 18 27 
    Email : ets.ouzoulias@wanadoo.fr 
    Site : www.ouzoulias-vins.com 

    On élève ici des vins en respectant la grande tradition libournaise, sans esbroufe. “Petit à petit, précise Claire Ouzoulias, nous essayons de restructurer le packaging et les produits tout en faisant en sorte de rester fidèles aux valeurs familiales, quant à nos parents, ils continuent de nous épauler, maman avec ses chambres d'hôtes, et papa continue à faire ses tournées dans lesquelles je l'accompagne très souvent.” François Ouzoulias poursuit : “Le millésime 2012 nous a réservé bien des surprises et demandé une attention de tous les instants. Tout d'abord avec un hiver très froid et sec, ce qui est rare pour la région de Bordeaux, le printemps a commencé par une matinée de gelée qui aurait pu nous empêcher de déguster des Bordeaux 2012. Il a continué avec de longues périodes pluvieuses, source de bien de désagréments tels qu'une floraison partielle et le mildiou à nos trousses. Heureusement, une fois encore, la fin de saison a permis d'attendre la maturité, avec un grand décalage entre les jus et les peaux. Cela se retrouve avec des vins au fort Degré Alcoolique et des couleurs moins foncées qu'à l'habitude. Les petitsrendements (-25%) ont favorisé la concentration et laissent déjà percevoir un très joli fruit. Une année pleine de rebondissements, qui nous aura mis à rude épreuve. Encore un millésime différent, que les amateurs de vins vont pouvoir découvrir assez jeune et sur le fruit.” On patiente avec ce Saint-Émilion GC Château Franc-Pourret 2009 (agriculture biologique certifié Ecocert), de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, typé, un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Excellent Lalande-de-Pomerol Les Raisagnoles 2009, où l'élégance prédomine, avec ces petites nuances d'humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Goûtez le Loupiac L'Orde Calydon 2009, bien structuré en bouche, avec des arômes très fins et rafraîchissants d'agrumes, de menthe, de miel, d'une belle persistance. Il y a encore le Canon-Fronsac Beauversan 2009, très aromatique, avec ces notes subtiles de griotte et de framboise, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche et ce Saint-Estèphe Vieux Cailloux 2009. Le Saint-Julien L'Inattendu 2006 est riche et soyeux à la fois, avec une bouche parfumée et bien persistante (violette, pruneau), un vin très équilibré, coloré, de très bonne évolution. Deux magnifiques chambres d'hôtes tenues par Catherine Ouzoulias au Château Franc-Pourret vous offriront détente et bien-être au cœur du vignoble.
     
     
    Château VIEUX-POURRETSAINT-ÉMILION Château VIEUX-POURRET

    Château VIEUX-POURRET 

    (SAINT-ÉMILION)
    Mme Richert-Boutet
    Miaille
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 71 66 15 et 06 48 14 99 07 
    Télécopie : 05 57 24 63 27 
    Email : chateau.vieux.pourret@orange.fr 
    Site : www.chateau-vieux-pourret.fr 

    Vignoble de 6 ha, en conversion biodynamique (agriculture exempte de produits chimiques), dont l'étiquette porte le label. En quête d'une harmonie avec la nature, les travaux du sol et de la plante sont liés à un calendrier lunaire. Cette culture est exempte de produits “cides' (herbicide, pesticide, fongicide). “Pour produire des grappes de raisins vivantes, explique-t-on ici, notre chef de culture Jean-Philippe Turtaut, avec ses préparations naturelles, se place en compagnon de la plante, pour renforcer son autonomie et l'aider à puiser et à extraire le meilleur de ce terroir de Saint-Émilion.” On comprend mieux la qualité de ce Saint-Émilion GC 2009, corsé et gras, cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin typé, structuré et persistant. Excellent aujourd'hui, le 2007 est d'un beau rouge profond, ample et fruité en bouche, avec des taninssouples et bien fermes à la fois, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette. Le 2006, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, bien équilibré, d'une grande harmonie, de belle charpente. Le 2005, au bouquet développé, aux senteurs fruitées et giboyeuses, est un vin complet, avec des tanins denses et harmonieux, d'excellente garde bien sûr. Belle cuvée Dixit 2010, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe aunez comme en bouche, un vin dominé par les fruits macérés et l'humus, ample et flatteur.
     
     

  • Château CLAUZET à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés

    1939.jpgJ'ai aimé ce vin dès que je l'ai goûté (sur place) et, depuis, millésime après millésime, j'éprouve le même plaisir à déboucher régulièrement un 2001, un 2004 ou un 2006, et c'est bien ce qui compte, d'autant plus que le rapport qualité-prix-typicité est vraiment exceptionnel. 

    Pour Maurice Velge, l'aventure Château Clauzet est la concrétisation d'un vieux rêve. "Mon père avait à Anvers, une cave merveilleuse avec principalement des Vins du Médoc, me raconte-t-il, ainsi que de très bons amis. Le monde du vin m'a toujours attiré et, lorsque l'opportunité d'acquérir des vignes s'est présentée, j'ai franchi le pas." Le domaine compte aujourd'hui 30 ha sur les meilleurs terroirs de Saint-Estèphe, dont de jolies croupes qui bordent le fleuve. Le Château Clauzet présente un encépagement majoritairement composé de Cabernet-Sauvignon (55%), avec une proportion significative de Merlot (40%) et un complément de Cabernetfranc et de Petit Verdot (5%). Une équipe compétente et dynamique entoure le Baron Velge.

    José Bueno est l'homme du vin, après 23 ans passés dans la société Baron Philippe de Rothschild, où il a assuré dans un premier temps la vinification du Château Mouton Rothschild et assumé ensuite la responsabilité du vin des Châteaux Clerc Milon et d'Armaillacq. Il s'occupe aujourd'hui de Clauzet. Notre objectif, poursuit Maurice Velge, est de préserver le vignoble âgé qui donne des Vins riches. Les rendements sont maîtrisés à 45 hl/ha. Les vendanges manuelles sont axées sur la recherche d'une maturité parfaite, parcelle par parcelle. Au cuvier, le choix s'est porté sur des cuves ciment detaille moyenne pour pratiquer du sur-mesure. La grande qualité de la récolte permet de faire de bonnes macérations pour permettre au raisin d'exprimer tout son potentiel. Les mêmes soins sont apportés au Château de Côme, partie intégrante du domaine, qui décline ce que Saint-Estèphe peut offrir de plus féminin, associant élégance et distinction. Fermentation malolactique en barriquesneuves sur la moitié de la récolte, soutirages manuels tous les trois mois, collage au blanc d'oeuf, élevage sur lies fines... Pour faire un grand vin, il faut lui donner les moyens de grandir le mieux possible, chaque détail compte, de l'entretien des vignes à l'élaboration des Vins. C'est un vrai travail d'orfèvre".

    Il y a d'abord ce Saint Estèphe 2011 "Château Clauzet 2011 est un millésime qui se goûte tout en délicatesse, nous explique José Bueno, le Directeur. C'est croquant, très fruité, très agréable, il y a beaucoup de finesse, beaucoup d'élégance, le joli fruité prime à la dégustation, et le finale est très longue. Ce 2011 est vraiment un millésime de plaisir. Ici, on travaille comme dans les premiers grands crus classés avec beaucoup d'attention pour le vin, un vrai travail de broderie d'art." En effet, le vin est particulièrement savoureux, de couleur pourpre, avec des arômes de fruitsmacérés (mûre, fraise...) et d'épices, soyeux et dense en bouche, harmonieux et puissant, degarde. Superbe 2010, couleur pourpre, intense, exceptionnelle, au nez complexe, très racé : cerise, mûre, cassis, vanille, très léger toasté, nuance chocolatée. Les arômes sont persistants et très expressifs. En bouche, attaque montante, bouche pleine et charnue, onctueuse avec des notes defruits rouges et noirs. Les tanins sont riches, soyeux et fondus avec un très bel équilibre. La complexité de ce vin est digne des plus grands millésimes où se mêle l'élégance, la rondeur, la puissance et le fruité avec un bonheur inégalé. Finale longue, persistante, complexe, intense et raffinée. Un grand millésime, riche et complet avec une capacité de très bonne garde. Remarquable 2009, à l'expression aromatique très prononcée (prune cuite, griotte) alliant finesse et structure, de bouche pleine, aux tanins bien fermes, de belle matière, dense en finale. "Le 2009 est une année superbe avec énormément d'élégance, poursuit José Bueno, le vin présente une belle charpente, de la structure, de la complexité, une grande finesse dans les tanins, un très joli vin. L'encépagement sur le terroir de Saint-Estèphe, est constitué de 50% de Merlot et 50% de Cabernet dont 1% de Petit Verdot. J'ai la chance d'avoir des Merlots de très grande qualité, comparables à ceux de la rive droite, et, dans les grandes années, cela donne des Vins superbes. Depuis quelques années, notre vin progresse, nous le constatons de façon tangible, et cet encépagement y est donc pour beaucoup. Car, sur notre terroir de Saint-Estèphe, la forte proportion de Merlot, apporte une souplesse qui plaît beaucoup même si, nos Vins ont un beau potentiel de garde, ce qui reste la signature des grandsVins." Le 2008 est un vin puissant et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, de très bonne bouche, bien typé, de couleur grenat, d'une belle concentration de parfums, un cru qui allie distinction et richesse, de garde. Le 2007, de couleur rubis intense, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité, avec des tanins ronds et harmonieux, très séducteur. Beau 2006, mêlant richesse et velouté, de belle couleur grenat, intense, corsé, très parfumé, qui sent bon la griotte et les sous-bois, à déboucher sur un rôti de porc. Le 2005, superbe, de belle base tannique importante et très équilibrée, un vin complexe et dense, de robe soutenue, charnu, avec ces notes persistantes de fumé et de fruits macérés, de garde. Le 2004 est remarquable, distingué, très parfumé, avec ces nuances de fruits mûrs et d'épices, un vin de très belle bouche, gras et corsé, aux taninsharmonieux, d'excellente évolution. Il y aussi leur autre Saint Estèphe Château de Come 2010 rouge, dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l'humus, est très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche, de très bonne garde. Pas la moindre hésitation.

    Baron Velge

  • GUIDE DES VINS 2014 : le nouveau Classement de POMEROL et LALANDE DE POMEROL

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    PETRUS (Hors Classe)
    LA CROIX
    LA FLEUR PETRUS
    TROTANOY
    BELLEGRAVE
    LE CAILLOU
    LA CROIX-TOULIFAUT
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    CERTAN DE MAY DE CERTAN
    BEAUREGARD
    LA TOUR A POMEROL



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS


    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BELLES-GRAVES (LP)
    BOURSEAU (LP)*
    CANON-CHAIGNEAU (LP)
    HAUT-FERRAND*
    CLOS RENÉ*
    GRAND-ORMEAU (LP)
    MARCHESSEAU (LP)
    MOINES (LP)
    MONCETS (LP)
    VOSELLE (LP)
    CHEVROL-BEL AIR (LP)*
    SIAURAC (LP)*
    TAILLEFER
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BÉCHEREAU (LP)
    LAFLEUR DU ROY
    MAZEYRES*
    PAVILLON BEL-AIR (LP)
    CLOS DU PÈLERIN
    PLINCE
    VALOIS
    BROUARD (LP)*
    VIAUD (LP)*
    ROQUEBRUNE (LP)
    ROQUEBRUNE (LP)
    ARNAUDS (LP)*
    BOIS DE LABORDE (LP)
    (LA CABANNE)
    (MOULINET)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    FRANC-MAILLET
    L'ÉVECHÉ (LP)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (BOURGNEUF-VAYRON)
    DE SALES
    LA MARÉCHAUDE (LP)

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu