Avertir le modérateur

  • EN MEDOC OU BORDEAUX, SAINT-EMILION OU GRAVES..., 22 PROPRIETAIRES AU TOP

    SCEA CHATEAU DAVID
    MEDOC

    Thierry Kerdreux

    Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés.
    Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudavid
    DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES
    BORDEAUX SUPERIEUR

    Jean-François Moniot

    Le choix de la culture biologique était évident pour ce vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999. Il s'est lancé dans l’aventure viticole en 2004 avec 2,53 ha de vignes, installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, ...

    www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes

     

    CHATEAU DE CHANTEGRIVE
    GRAVES

    Françoise et Hélène Lévêque

    Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive

     

    SCEA CHATEAU CAILLIVET
    GRAVES

     

    Au sein de l’appellation Graves, le Château CAILLIVET, à 35 km au sud de Bordeaux, domine la vallée de la Garonne et ses vignobles. Sur ce terroir d’exception sont cultivés 7,5 ha en rouge et 4 ha en blanc. Travaillée en agriculture raisonnée, la vigne et le suivi permanent permettent aux vins de la propriété de remporter de nombreuses récompenses : Millésime rouge 2011 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2014, Millésime rouge 2012 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2015. Nous serons ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaucaillivet

     

    CHATEAU TOULOUZE
    GRAVES DE VAYRES

    Jérôme et Alain Cailley

    Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et ...

    www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze

     

    CHATEAU D'ESTEAU
    HAUT-MEDOC

    Hélène Musso

    Depuis près de trente ans, Serge PLAYA a entrepris son grand œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIème siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’ESTEAU existait déjà lorsque BELLEYME, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ...

    www.vinsdusiecle.com/chateau-d-esteau

     

    CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX
    HAUT-MEDOC

    Riffaud Père et Fils

    Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la ...

    www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix

     

    CHATEAU SAINT-AHON
    HAUT-MEDOC

    Nicolas et François de Courcel

    Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot noir, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot), en 2003.
    Coup de cœur pour leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2009, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le ...

    www.vinsdusiecle.com/chateausaintahon

     

    CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET
    LOUPIAC

    Marc Ducau

    Le vignoble de 28 hectares est situé autour du château et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela ...

    www.vinsdusiecle.com/chateau-loupiacgaudiet

     

    CHATEAU LA GALIANE
    MARGAUX

    Christiane Renon

    Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane

     

    CHATEAU HOURBANON
    MEDOC

    Hugues Delayat

    Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974 que Rémi DELAYAT racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis ...

    www.vinsdusiecle.com/hourbanon

     

    DOMAINE DE GRANDMAISON EARL
    PESSAC-LEOGNAN

    Jean et François Bouquier

    Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse ...

    www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison

     

    CHATEAU LA CROIX MEUNIER
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Pierre et Sandrine Meunier

    Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulacroixmeunier

     

    CLOS TRIMOULET
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Earl Appollot

    Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ...

    www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet

     

    CHATEAU MACQUIN
    SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION

    Denis Corre-Macquin

    Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion.
    Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaumacquin

     

    CHATEAU VALGUY
    SAUTERNES

    Grands Vignobles Loubrie

    Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés.
    Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)... La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l'élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois.
    Le 2009 est particulièrement ...

    www.vinsdusiecle.com/grandsvignoblesloubrie

     

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION

    Yannick et Andréa Le Menn

    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...).
    On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair

     

    CHATEAU PONT LES MOINES
    BLAYE COTES-DE-BORDEAUX

    Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat

    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

     

    CHATEAU DU MASSON
    BORDEAUX

    Michel et Françoise Gautey

    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

     

    DOMAINE DE LAUBERTRIE
    BORDEAUX

    SCEA Pontallier et Fils

    Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et ...

    www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie

     

    CHÂTEAU FILLON
    BORDEAUX SUPERIEUR

    Thierry SCHOEPFER -Directeur Général

    Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie.
    Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété.
    Implanté ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaufillon

     

    CHATEAU CANTENAC
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Nicole Roskam-Brunot

    Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidé de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation, et gère également notre Listrac-Médoc Château ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac
  • DU MYTHE PETRUS AU PLUS ABORDABLE, QUELS PLATS SUR LES MEILLEURS POMEROLS ?

    Château BELLEGRAVE

    Château BELLEGRAVE

    (POMEROL)
    Jean-Marie et Pascal Bouldy

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 20 47
    Télécopie : 05 57 51 23 14
    Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
    Site : www.chateaubellegravepomerol.com

    Cette propriété de 8,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, appartient à la famille Bouldy de père en fils depuis plusieurs générations.
    “Le millésime 2013 a produit une petite récolte, nous précise Jean-Marie Bouldy, coulure puis grêle, mais un vin acceptable qui sera mis en bouteilles en avril. En 2014 : la quantité est là, l'été moyen a été relevé par le mois de Septembre, d'où un bon millésime, fruité, une belle acidité, des degrés suffisants : 13° et un Ph à 3,5. Nos vins à la vente en 2015 : les 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013. Nous sommes en Bio depuis 2001.”
    Savoureux Pomerol 2012, un beau vin, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011 dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins mûrs. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du château, de couleurgrenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec destanins riches, à la fois puissants et savoureux. Remarquable 2009, charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), riche, tout en puissance et finesse, un vin de belle couleur, très prometteur. Le 2008, où se mêlent la griotte et l’humus, est un vin classique comme nous les aimons, intense, de très bonne charpente, de belle matière où se développent des notes prononcées et persistantes de petits fruits noirs cuits. Le 2007 se goûte très bien, aux nuances de cerise noire et de poivre, de belle structure, un vin bien charnu et bien typé. Le 2006, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée bien caractéristique, est bien corsé et persistant au palais.
     

     


    Château Le CAILLOU

    Château Le CAILLOU

    (POMEROL)
    André Giraud
    41, rue de Catusseau
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 06 10
    Télécopie : 05 57 51 74 99
    Email : contact@vins-giraud-belivier.com
    Site : www.vins-giraud-belivier.com

    Le Château appartient depuis plus d’un siècle à la famille Bélivier de Pomerol qui le transmet, en 1975, à la famille Lucien Giraud. En 1905, le domaine de Lacombe y fut annexé et en 1974, leClos Lacombe. Aujourd’hui, c’est André Giraud qui conduit cette propriété. C’est à une parcelle dénommée par le cadastre “Le Caillou” que ce vignoble doit son nom. Les 7 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans sont très bien situés sur le plateau de Pomerol, sur un sol sablo-graveleux riche en crasse de fer bien typique (75% Merlot et 25% Cabernet franc).
    Beau Pomerol 2012, velouté comme il se doit, de belle robe rubis soutenu, un vin trèsharmonieux, complet, au nez de prune et de violette et une pointe d’épices caractéristique,charnu en bouche mais fin, tout en subtilité. 2011, complexe, harmonieux, aux connotationsfruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Beau 2010, de couleur profonde, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, de garde. Remarquable 2009, au nez subtil où dominent les fruits très mûrs et le fumé, mêlant rondeur et charpente, un vin riche, dense et persistant, très prometteur. Le 2008, parfumé (cassis, myrtille), est un vin classique, ample et solide, de bouche puissante, fondue, d’excellente évolution. Le 2007, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, gras, est un vin typé et charmeur. Le 2006, de couleurpourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des senteurs de cassis et de cuir, d’une grande richesse.

     


    Château CERTAN de MAY de CERTANPOMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

    Château CERTAN de MAY de CERTAN

    (POMEROL)
    Famille Barreau

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 41 53
    Télécopie : 05 57 51 88 51
    Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Historiquement, le nom du Château est celui d’une grande famille écossaise, installée en France dès le Moyen Âge, et à Pomerol à la fin du XVIe siècle. La noblesse de cette famille lui permit d’obtenir le fief de Certan par ordonnance royale. Selon les archives locales, la propriété fut la première à être autorisée par le roi à pratiquer la culture de la vigne à Pomerol. Le domaine fut ensuite partiellement morcelé sous la Révolution, et repris par la famille Barreau-Badar en 1925. Le Château est situé au sud-est du (très) fameux plateau de Pomerol, les 5 ha de vignes très anciennes se trouvant plantées sur ce terroir argilo-siliceux qui produit les meilleurs crus de l’appellation. Le vin (2/3 de Merlot, 1/3 de Cabernet franc) est élevé de la façon la plus traditionnelle : une récolte manuelle à parfaite (et tardive) maturité, des fermentations à l’ancienne, lentes et longues, un vieillissement de 20 mois en fûts de chêne, dont 80% renouvelés chaque année..., pour seulement quelque 24 000 bouteilles, et moins selon lesmillésimes. Certan de May de Certan est un très Grand Cru extrêmement charmeur, puissant, charnu, d’une structure de “cathédrale”, d’une grande élégance, très riche en arômes avec cette note de truffe fraîche caractéristique.
    “Nous cultivons en Terras Vitis, explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d’ailleurs beaucoup d’insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Par exemple, le millésime 2012 n’a pas été une année facile. Cependant, à Pomerol, sur nos terroirs, nous avons été chanceux. Il a fallu être vigilant toute l’année jusqu'à la vendange. Nous avons eu une belle fin du mois d’août et un mois de septembre très propice, et cela a permis de parfaire la maturité. J’ai même décidé d’avancer la date de vendange de trois jours car les raisins étaient parfaitement mûrs. À l’élevage, les Vins me surprennent, ils seront très intéressants à déguster après quelques mois en barriques, ils ont un très bon taux d’alcool, beaucoup de charme, ils sont très prometteurs.
    Le 2010 est un très grand millésime avec beaucoup de matière, d’opulence, de puissance, des arômes très prononcés, un vin d’un très joli potentiel de garde. Le 2009 est plus structuré que le 2008 et un peu moins que le 2010 qui a une telle ampleur ! C’est un très joli vin avec du charme mais aussi de la puissance. Le 2008 est un vin un peu plus charpenté que le 2007, à la belle robe très profonde. Il est très séduisant par ses notes de fruits rouges, de torréfaction, de chocolat, ce sont les arômes typiques de notre terroir que l’on retrouve dans tous nos Vins. Les rendements étaient très faibles (28 hl/ha). Le 2007 est un vin aimable, d’une jolie structure, il a une très bellerobe rouge profond, c’est un vin qui n’a pas trop de puissance mais vraiment beaucoup de charme, avec une jolie finale qui glisse, très douce, et séduit par ses notes de fruits rouges, de café torréfié apportées par le bois, puis des notes de cacao persistantes en finale.
    Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l’exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c’est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l’équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité.
    Pour moi, ce qui importe dans le vin, c’est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c’est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier àPomerol car je souhaite avoir l’infrastructure pour faire du parcellaire, j’ai fait des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d’Agriculture. C’est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre. Je travaille de la même façon sur les autres vignobles, vendanges vertes, récolte à la main, tables de tri, je fais des vinifications un peu plus modernes que pour le Pomerol mais je limite les rendements, toujours au-dessous de ceux fixés par l’appellation. Notre Lussac Château Poitou vieillit en barriques 12 mois, ce qui lui donne une belle aptitude de garde. Je tiens à valoriser mes Vins qui sortent toujours parmi les premiers en dégustation à l’aveugle. Je pars du principe que dans le temps les bons Vins se vendent toujours, donc mon objectif reste toujours la qualité. Je vais présenter ce vin en bouteilles lourdes, changer l’étiquette, des efforts qui soulignent la qualité des Vins.”
    Vous allez aimer ce grand Pomerol 2012, qui allie puissance et distinction, parfumé, charpenté, un vin d’une jolie concentration, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe, de bouche ample et très élégante. Splendide 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse. “Le 2011 a été un millésime un peu particulier par ses températures fluctuantes, caniculaires presque, en avril, puis plus fraîches en juillet, poursuit Jean-Luc Barreau. Cela pouvait être déstabilisant, mais nous sommes habitués à anticiper et, grâce à tout le travail réalisé en amont à la vigne et à notre expérience nous avons obtenu le meilleur. La maturité a été longue à arriver mais, ensuite nous avons su parfaitement tirer partie de la vendange. Sur le plateau de Pomerol, c'était homogène, tout s'est rééquilibré et nous n'avons vendangé que les beaux raisins mûrs en étant très vigilants sur la table de tri. C'était vraiment un millésime à vendanger à la main, un vrai millésime de vigneron, nous sommes passés pas loin de la catastrophe, et avons eu la chance d'avoir de belles conditions climatiques à la fin de l'été.”
    Très grand Pomerol 2010, d’une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Exceptionnel 2009, de belle couleur profonde, nezfruité, très belle attaque, dense, charnu, joli fruité. Bonne concentration beaucoup de fraîcheur en finale, encore fermé, bien sûr.
    Superbe 2008, avec ce nez où domine le pruneau, associant structure et élégance, parfumé, dense, aux tanins bien présents, biencorsé, finement épicé, classique de son appellation, un vin riche et complet. “Pour le 2008, raconte Jean-Luc Barreau, j’avais vendangé tard, les 4 et 6 octobre pour le Merlot et le 11 au matin pour le Cabernet franc et l’après-midi par le Cabernet-Sauvignon. La maturité s’était beaucoup accélérée à partir du 15 septembre, nous avons eu des journées chaudes et, grâce à nos très faibles rendements (32 hl/ha), nous obtenons une très belle qualité. Nous avions moins de décalage de maturité par rapport au 2007. Depuis six ans, nous travaillons en agriculture raisonnée et avons le label Terra Vitis. Nous avons été très vigilants durant tout l’été car nous ne traitons pas n’importe comment, c’est très précis et contraignant. Nous avions pris la précaution de ne pas trop extraire et, malgré cela, la couleurest très foncée, preuve d’une belle maturité. Nous avions des taux d’anthocyanes très élevés, supérieurs au 2007. J’avais commencé ma vinification tout en douceur, privilégiant des remontages fréquents et très courts (7 à 8 remontages par jour 4 à 5 minutes). Notre équipement en remontage automatique, avec thermorégulation, permet plus de souplesse et de précision.”
    Le 2007, riche en couleur, bien charnu, qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante, vraiment réussi, un vin qui allie ampleur et souplesse. Superbe 2006, dans la lignée du 2005, qui a une robe sombre et violine, le nez révèle un joli fruit, avec des nuances toastées, un vin d’une grande finesse et élégance. En bouche, il est charnu, d’une belle structure, bien équilibré, un vin tout en “dentelle” avec une belle finale soyeuse et veloutée, d’un très beau potentiel de garde, à boire avant le 2005. Exceptionnel 2005, corséet généreux, de bouche puissante et ample, avec ces nuances bien caractéristiques de fruits mûrs et de réglisse, de charpente solide etfine à la fois, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2003 est un grand vin, racé, d’une belle couleur grenat, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière, de garde. Le 2002 est remarquable, très typé, très corsé, aux tanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

     


    Clos RENÉ

    Clos RENÉ

    (POMEROL)
    Jen-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 10 41
    Télécopie : 05 57 51 16 28

    Une propriété familiale de 11 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec).
    “Le 2013 a été un millésime un peu difficile, nous explique Jean-Marie Garde, mais, après nos sélections, il a eu une évolution intéressante, l'élevage l'a bonifié et l'on peut avoir de belles surprises. A boire bientôt. En 2014, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.”
    Patientons avec ce grand Pomerol 2010, de robe pourpre soutenu, dense et très parfumé (mûre,humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surmûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, associant concentration et finesse, prometteur. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, auxtanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, prometteur. Le 2008, dominé par le cassis et les sous-bois, est un vin puissant, harmonieux, aux notes fruitées etvanillées en finale, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2006 est savoureux, bien charnu, riche en bouquetcomme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet, très élégant comme il se doit, tout en couleur et en matière, avec ces notes caractéristiques de griotte, d’humus et de cannelle au palais. Superbe 2005, une grande valeur sûre, de robesoutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe, de prune et de groseille, un vin puissant, élégant, qui allie structure et rondeur, richesse et distinction, de très belle Garde.
    Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Lasserre 2011, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en charme, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins délicieusement fondus, d’excellente évolution.
     

    Château HAUT FERRANDPOMEROL Château HAUT FERRAND

    Château HAUT FERRAND

    (POMEROL)
    Henry Gasparoux et Fils
    Chemin de la Commanderie
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 21 67
    Télécopie : 05 57 25 01 41
    Email : contact@chateau-ferrand.com
    Site : www.chateau-ferrand.com

    Il y a 80 ans, Fernand Gasparoux, corrézien de souche et alors négociant en vins à Libourne, fit l’acquisition d’une propriété viticole de 4 hectares dans une petite appellation d’origine contrôlée, Pomerol, qui ne possédait pas encore sa notoriété actuelle. Son nom, Château Ferrand, provient de la présence abondante de crasse de fer dans son sous-sol.
    Le Château Haut Ferrand représente un peu moins de 25% de la production annuelle. Il provient de diverses parcelles de la propriété situées sur le plateau de Pomerol, près de l’église, qui bénéficient d’un sol graveleux et argileux. D’une surface totale de plus de 4 ha, on y retrouve un encépagement de 80% de Merlot pour 20% de Cabernet franc. La prépondérance du Merlot dans le Château Haut Ferrand lui donne le moelleux et la rondeur lié à ce cépage. Son bouquet aux arômes de fruits mûrs ou confiturés et de venaison lui confère l’élégance et l’harmonie propres aux grands Pomerols.
    “2013 est un millésime un peu décrié, mais chez nous, sur le plateau de Pomerol, il y a de très jolis vins, on se réfère trop souvent auxvins du Médoc et c’est dommage, nous explique Henry Gasparoux. Nous avons fait de petits rendements, apporté beaucoup de soins à la vigne. Les 2013 sont fruités, d’un rouge un peu plus clair, ce seront des vins à déguster plus rapidement, il en faut, ils sont sur le fruit, le Merlot s’exprime bien et confère au vins des notes de fruits rouges. Ce sont des vins charmeurs, très agréables, je suis fier de mon 2013. Il faut venir goûter dans les propriétés car on a de bonnes surprises. 2014 est un millésime récolté sous un chaud soleil, lesraisins étaient à belle maturité, ce qui donne de jolis arômes, une belle matière élégante, une structure charnue, un beau potentiel degarde. Un vin à l’élevage qui promet d’être parmi les grands millésimes du Château Ferrand.”
    Remarquable Pomerol 2012, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l’humus, aux tanins soyeux, un vin ample, typé, charpenté comme il se doit, qui poursuit son évolution. Le 2011, tout en nuances aromatiques, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, dense, emplit bien la bouche. Très beau 2010, particulièrement savoureux, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez caractéristique d’épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins présents, degarde. Beau 2009, aux connotations caractéristiques de fruits frais, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Le 2008, de belle couleur, est charpenté, avec une dominante de fruits rouges et une pointe de fumé. Le 2007, très typé, charnu, est tout en bouche, aux tanins équilibrés, élégant. Le 2006 est très réussi, avec des arômes puissants et persistants de griotte et de framboise macérées, un vin ample, complexe, étoffé, qui poursuit son évolution. Le 2005, de bouche pleine et riche, aux nuances délicates de fruits des bois et de fumé, typé, est un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Le 2004 est un vin où la finesse prédomine, avec des notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins amples, et se goûte toujours très bien en ce moment. Beau 2001, au nez intense (truffe, cuir, humus), avec ses notes fumées et réglissées, destanins suaves, d'une finale savoureuse, et le 2000, harmonieux, aux senteurs intenses de groseille et d’épices, avec de l’étoffe et de l’élégance.
    Leur Pomerol Château Ferrand 2012 (12 ha, 60% Merlot et 40% Cabernet franc), représente 75% de la production annuelle totale. Il est élaboré à partir de vignes situées sur les pentes sud du plateau de Pomerol où le sol est plutôt sablonneux. La proportion importante deCabernet franc confère au Château Ferrand un bouquet floral et fruité. Le 2011 est intense, corsé, velouté, aux connotations subtiles de sous-bois et de truffe, aux tanins souples, un vin chaleureux. Le 2010 révèle un bouquet de notes épicées et poivrées, une belle ampleur en bouche, aux tanins denses, remarquable, d’une finale persistante comme le 2009, un vin de caractère, avec des senteurs subtiles de sous-bois et de truffe, déjà velouté mais qui demande un peu de temps pour dévoiler son réel potentiel.

    Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-FrançoisPOMEROL Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François

    Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François

    (POMEROL)
    Jean-François Janoueix
    37, rue Pline Parmentier - BP 12
    33506 Libourne
    Téléphone :05 57 51 41 86
    Télécopie : 05 57 51 53 16
    Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
    Site : www.josephjanoueix.com

    “Cette année, nous dit Jean-François Janoueix, nous vendons surtout les 2012, 2011 et 2010. Le 2012 est une année de Merlot, c’est du plaisir à l’état brut quand on goûte ces vins-là. Le 2012 est à la fois souple, bouqueté, bien fruité, rapidement bon à consommer.
    Le 2013 est un vin qui va être très intéressant en rapport qualité-prix, comme l’a été le millésime2007. Les vinificateurs ont sorti de jolis vins. Pour les vins issus de très bons terroirs, à ces prix-là, ce sera de bonnes affaires à ne pas manquer. Quand on le goûte, on l’achète, car pour leprix, le plaisir est au rendez-vous. En 2013, on perd de l’argent car on a récolté beaucoup moins, on s’est appliqué tout autant et on le vend moins cher… heureusement que le 2014 arrive, lui, c’est un grand millésime qui mérite la note de 18 sur 20, ce seront des vins juste en dessous des 2009 et 2010.”
    Pour l’instant, on se fait plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2012, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance etfinesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir.
    Le Pomerol Château La Croix 2012 est très séducteur avec ses ta nins fondus, mûrs, comme le 2011, très fruité, avec cette bouche tout en riondeur et très équilibrée.
    Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruitsmûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées en bouche, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance. 
    Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, marqué par la cerise confite et le musc, tout en bouche comme le 2011, dense, suave, coloré.

    Château LAFLEUR du ROY

    Château LAFLEUR du ROY

    (POMEROL)
    Dubost et Fils
    Catusseau
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes de 40 à 45 ans, etencépagement à prédominance de Merlot noir (85 %), de Cabernet franc (10 %) et de Cabernet-Sauvignon (5 %). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. LesChâteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost. Celui-ci, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation. Grâce à son travail et celui de son équipe, il place les vins des Châteaux Dubost au tout premier plan de leur appellationrespective : Château Lafleur du Roy à Pomerol, Château Bossuet en Bordeaux Supérieur, Château La Vallière à Lalande-de-Pomerol et Château Pâquerette en Bordeaux Blanc Sec.
    Ce Pomerol 2012, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux tanins mûrs mais bien présents, est à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche avec des nuances de prune et de truffe. Le 2011 associecouleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Le 2010 est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques. Le 2009 est chaleureux, aux notes de framboise cuite, d’humus et de réglisse. Même propriétaire que leBordeaux Supérieur Château Bossuet.
     

    PETRUSPOMEROL PETRUS

    PETRUS

    (POMEROL)
    Jean-François et Jean Moueix - Direction : Olivier Berrouet
    VIDELOT - 3, rue Macau
    33027 Bordeaux
    Téléphone :05 56 50 25 62
    Télécopie : 05 56 50 85 07
    Email : duclot@duclot.fr
    Site : www.chateaunet.com

    Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C’est l’archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes et on comprend qu’il aiguise la jalousie d’un bon nombre de producteurs plus médiatiques, qui, faute d’être aussi estimables, se contentent de bien sortir dans des concours et dégustations organisés qui leur sont bizarrement très favorables...
    Et puis, ici, on n’abîme pas les vins par un élevage outrancier “200%” en barriques neuves (il n’y en a que 50% environ à Petrus), ceci expliquant la scission qualitative que l’on constate entre les vins confiturés du coin, notamment à Saint-Emilion, et les véritables grandsvins de Bordeaux, où, toujours, c’est l’élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois...
    Sur place, après avoir admiré l’élégance et la discrétion des nouveaux bâtiments (on est loin des goûts ostentatoires d’autres crus...), notre dégustation du millésime 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat et souvent déjà décrié, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... On voit bien que le terroir fait alors toute la différence dans ces millésimes difficiles, et, aussi, que les vins du Libournais sont nettement supérieurs, en 2013, à ceux du Médoc, les exceptions confirmant la règle...
    Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus.
    Il y a toujours ce fantastique 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, de belle évolution. Le 2006 est succulent mais encore fermé, avec ce nez légèrement épicé, des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004, qui commence à s’apprécier remarquablement, est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d’arômes (cuir, griotte confite…), un vin d’une grande harmonie, d’une très belle matière au palais, majestueux, de très grande garde. 1999 : la saveur même. Complexe et gras, auxtanins présents, riche et parfumé en bouche, un beau vin charnu, charmeur, qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance etfinesse, dont le velouté est très caractéristique des grands vins de Pomerol. Le 1998 est exceptionnel, avec des senteurs de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, complexe. Le 1997, aux arômes de musc, de truffe, de fraise des bois, auxtanins soyeux, de bouche généreuse, est toujours un vin à parfaite maturité.
     

    Château PLINCEPOMEROL Château PLINCE

    Château PLINCE

    (POMEROL)
    Scev Moreau

    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 68 77
    Télécopie : 05 57 51 43 39
    Email : plince@aliceadsl.fr
    Site : www.chateauplince.fr

    D’une superficie de 8,7 ha, le vignoble est d’un seul tenant et se situe sur un sol de sable foncé largement pourvu en “crasse de fer” ce qui contribue à la richesse du vin. Encépagement : 74% Merlot, 26% Cabernet franc. Après une cuvaison en cuves ciment équipées d’un système de thermorégulation, la vinification (sous le contrôle de MM. Pauquet et Toutoundji, œnologues) se fait pendant quinze mois en barriques de chêne dont un tiers est renouvelé chaque année. Le vin qui se caractérise par son moelleux et sa souplesse est un vin“qui plaît beaucoup aux dames”. La production moyenne est d’environ 4000 caisses de bois de 12 bouteilles et la commercialisation se fait principalement par le négoce et par vente directe.
    Très typé,ce Pomerol 2011, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un vin très bien équilibré, de belle ampleur. Très beau 2010, coloré et parfumé, volumineux et ample, d’une belle matière en bouche, aux notes de cuir et d’épices, qui allie distinction et richesse, de garde comme le 2009, avec ces notes de violette et de fumé, aux tanins souples, un vin gras et de belle charpente, harmonieux. Le 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est un très joli vin, riche et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté. Le 2007, classique, est de robe sombre, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. Après une médaille d’orau Concours Agricole de Paris pour le millésime 2000, le Château Plince a d’ailleurs obtenu cette même récompense pour le 2007. Le 2006, opulent, où dominent les groseilles et l’humus, est charnu, très harmonieux.

    Château de VALOIS

    Château de VALOIS

    (POMEROL)
    Vignobles Leydet
    Rouilledinat
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 19 77
    Télécopie : 05 57 51 00 62
    Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

    Un vignoble de 7,66 ha (âge moyen des vignes 35 ans, 77 % Merlot, 19 % Cabernet franc, 3 %Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec).
    Coup de cœur pour ce Pomerol 2011, avec ces notes de mûre et de prune, riche en couleur, qui mêle finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, de bouche ample. Remarquable 2010, charnu, aux tanins souples et équilibrés, de belle couleur, bien parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, structuré, fondu, de très bonne garde comme le 2009, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, un vin très harmonieux, de bouche ferme, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2008, très classique, très parfumé, associe couleur et matière, à dominante de fruits frais et d’humus.
  • BORDEAUX SUPERIEURS, LES REFERENCES DE L'APPELLATION

    Château BELLEVUE-FAVEREAUBORDEAUX SUPÉRIEUR Château BELLEVUE-FAVEREAU

    Château BELLEVUE-FAVEREAU

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Vignobles Galineau
    Moulin de Favereau
    33790 Pellegrue
    Téléphone :05 56 61 32 49
    Télécopie : 05 56 61 32 49
    Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr

    Un domaine de 50 ha (2e génération), cultivé en lutte raisonnée, qui collectionne les récompenses.
    Savoureux Bordeaux Supérieur 2012, de robe grenat, d’une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, un vin qui associe couleur et matière, de bouche ample à dominante de fruits frais et d’humus. Beau 2010, avec des arômes de musc et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins amples mûrs, un vin de belle couleur, bien charpenté, que l’on peut très bien déboucher sur une cassolette de champignons aux herbes ou une pintade aux lardons et au céleri. Le 2009, un vin de couleur intense, richement bouqueté, alliant une finessetannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, unvin dense et velouté, très élégant, ample, de belle évolution. Joli Bordeaux blanc, à dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux.

     


    Château de BERNADONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château de BERNADON

    Château de BERNADON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Vignoble Rouvière

    33580 Monségur
    Téléphone :05 45 81 16 58 et 06 85 30 40 40
    Télécopie : 05 45 82 27 89
    Email : contact@bernadon.com
    Site : www.bernardon.com

    Propriété de 43 ha dont 10 de vignes plantées sur un solargilo-calcaire.
    Très réussi, ce Bordeaux Supérieur 2012, de belle robesoutenue, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une jolie structure à une rondeur séduisante. Le 2011 développe des tanins fondus, un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin bien corsé. Beau 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé, persistant, très réussi. Excellent 2009, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin avec des tanins mûrs, de bouche dense dominée par la prune.
    Le Rosé de Bernardon 2013 est rond, de belle teinte, légèrement épicé, de bouche pleine et persistante, vraiment très agréable.

     


    Château BOSSUET

    Château BOSSUET

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Dubost et Fils

    33500 Catusseau
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
    Site : fr.chateaux-dubost.com

    Située sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande-de-Pomerol et Montagne Saint-Émilion, cette propriété de 9 ha, possède des vignes vieilles de 30 ans.
    Voilà un superbe Bordeaux Supérieur 2012, 65% Merlot noir, 17,5% Cabernet-Sauvignon et 17,50% Cabernet franc, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., un vin franc, de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois. Le 2011 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. Le 2010 est riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, ample en bouche avec des nuances de cuir et de mûre, auxtanins harmonieux, d'une très jolie finale. Le 2009, médaille de Bronze à Paris 2012, de jolie robe pourpre, un vin riche et généreux,ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d’excellente évolution. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, charmeur, idéal sur un plateau de fruits de mer. Même propriétaire que le Pomerol ChâteauLafleur du Roy.


    Château BOUTILLONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château BOUTILLON

    Château BOUTILLON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Chantale et Bertrand Gillet

    33540 Mesterrieux
    Téléphone :05 56 71 41 47
    Télécopie : 05 56 71 32 21
    Email : contact@chateau-de-boutillon.fr
    Site : http://chateau-de-boutillon.fr/

    Au sommet avec ce superbe Bordeaux Supérieur cuvéeAnne-Sophie 2012, élevé en fûts de chêne, aux taninsfermes et soyeux à la fois, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômesd'épices et de griotte, avec, en bouche, ces nuances de senteurs de fruits confits et de sous-bois, d’excellente évolution. Beau 2010, parfumé, aux connotations de cassis et d'humus, ferme et persistant, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie charpente et distinction, de belle évolution comme le prouve le 2006, de bouche pleine et riche, aux notes defruits des bois et de fumé, puissant et savoureux, aux tanins soyeux.
    Le Bordeaux Supérieur cuvée Traditionnelle 2010, charnu, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins mûrs.

    Château BRAN de COMPOSTELLE

    Château BRAN de COMPOSTELLE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Eric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
    La Maçonne
    33760 Frontenac
    Téléphone :05 56 23 98 50
    Télécopie : 05 56 23 98 50
    Email : brancompostelle@aol.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

    Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur 2012, corsé, qui sent bon lafraise des bois mûre et la prune, un vin d’un beau rouge profond, avec des tanins souples et bienfermes à la fois. Le 2011, de robe soutenue, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes de cerise mûre, est de bouche fondue et puissante à la fois. Le 2010, au nez de petits fruits rouges caractéristiques, d’un bel équilbre, ample et riche, est un vin bien charnu. Superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves,vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Voir aussi le Château Pont Les Moines.

    Château CORNEMPS

    Château CORNEMPS

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Henri-Louis Fagard

    33570 Petit-Palais-et-Cornemps
    Téléphone :05 57 69 73 19
    Télécopie : 05 57 69 73 75
    Email : vignobles.fagard@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles.fagard.com

    Un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2012, charnu comme il se doit, tout en nuances avec des notes de griotte et de cannelle, légèrement épicé, volumineux au palais. Le 2011 développe un nez délicat de sous-bois et de cassis, un vin de bouche souple, tout en saveurs. Le 2010, très représentatif de ce grand millésime classique bordelais, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante (violette, pruneau), est très équilibré, coloré, de très bonne évolution. Le 2009, d’un bel équilibre, est un vin aux tanins bien présents, avec des nuances de mûre en finale, d’excellente évolution également. Le Cornemps Tradition 2011, bien corsé, de belle robe soutenue, ample en bouche, aux nuances de cassis et de mûre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Excellent 2010, de bouche corsée comme il le faut,généreux, aux tanins agréablement fondus.

    Château de CRAIN

    Château de CRAIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Fougère

    33750 Baron
    Téléphone :05 57 24 50 66
    Télécopie : 05 57 24 14 07
    Email : fougere@chateau-de-crain.com
    Site : www.chateau-de-crain.com

    Exploité depuis 5 générations. Le château a été bâti au XIIIe siècle par le roi Édouard IV d'Angleterre; c'est l'un des plus vieux châteaux féodaux d'Aquitaine. Marie-Cécile Fougère, charmante et dynamique, s'occupe des vinifications de cette belle propriété qui compte 50 ha devignes sur un sol argilo-calcaire.

    Superbe Bordeaux Supérieur 2010 (57% Merlot, 27% Cabernets et 16% Malbec), particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez caractéristique d'épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes. Le 2009, avec beaucoup de structure, tout en bouche, est très bien équilibré, sent la violette, la cerise confite et l'humus, de charpente très élégante, de très bonnegarde. Le 2008, médaille d'Argent au concours des Vins d'Aquitaine 2010, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, trèséquilibré, avec des tanins ronds mais bien présents, de bouche ample et bien persistante.

    Remarquable Entre-Deux-Mers, macération pelliculaire courte, élevage sur lies, où se mêlent des notes d'amande et de poire.

    Domaine L'ENTRE DEUX MONDES

    Domaine L'ENTRE DEUX MONDES

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Jean-François Moniot
    23, route de Coutras
    33910 Saint-Denis-de-Pile
    Téléphone :05 57 74 22 22 et 06 08 05 62 47
    Télécopie : 05 57 84 55 40
    Email : moniot@wanadoo.fr
    Site : www.lentredeuxmondes.fr

    Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques.
    “En 2013, nous dit Jean-François Moniot, nous n’avons pas récolté, ne souhaitant pas devoir ajouter des copeaux, du sucre…, et avons donc donner nos raisins à un voisin qui vend en vrac. 
    2014 : belle récolte, les Cabernets-Sauvignons sont parfaits, les Merlots un peu moins. Nous préparons une cuvée de prestige, qui sera un assemblage Cabernet-Sauvignon et Merlot.
    En 2015, nous construisons un gîte de charme et proposons à la vente : la cuvée Mille et une Nuits 2005 (Cabernet-Sauvignon), les 2010, 2009 et 2006 (Cabernet-Sauvignon et Merlot).”
    C’est donc le moment de déboucher ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2010, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris. Le 2009 est puissant et complexe, avec des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, un vin tannique, bien équilibré, charnu, d’excellente garde. LeBordeaux Supérieur 2010 (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), parfumé et persistant, aux tanins riches, équilibrés, mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde. Goûtez le remarquable Bordeaux Supérieur cuvée des Mille et Une Nuits 2005, un vin riche, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices).

    Château FILLONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château FILLON

    Château FILLON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Directeur Général : Thierry Schoepfer
    (Bestheim - 3, rue du Général-de-Gaulle - 68630 Bennwihr)
    33790 Cazaugitat
    Téléphone :03 89 49 09 29
    Télécopie : 03 89 49 09 20
    Email : vignobles@bestheim.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufillon
    Site : www.bestheim.com

    Au sommet. Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard a voulu qu’à nouveau des alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle et grande propriété de 60 ha, située à l’est deBordeaux. Terroir argilo-calcaire exposé plein sud au pied de la butte de Launay.
    Superbe Bordeaux Supérieur L’Apogée de Château Fillon 2010, de belle couleur profonde, généreux, coloré, au nezdominé par l’humus et le cassis, ample et gras, trèséquilibré, un vin charnu, avec cette bouche chaleureuse, une note réglissée et épicée, très charmeur par son ampleur et son équilibre, d’excellente évolution. “Cettecuvée hors normes, précise-t-on, est le fruit d’une sélection parcellaire de vignes âgées de plus de 35 ans, travaillées en agriculture raisonnée et exposées pleinsud. Assemblage à parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot. Élevage traditionnel sur lies fines.” LeBordeaux Supérieur cuvée Première, où prédominent lecassis et les sous-bois, est un vin corsé et dense, de très bonne évolution. Même propriétaire que Bestheim (voirAlsace).

    Château GRAND FRANÇAISBORDEAUX SUPÉRIEUR Château GRAND FRANÇAIS

    Château GRAND FRANÇAIS

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Dominique Vacher
    8, Boissier
    33230 Les Églisottes
    Téléphone :06 15 91 47 95
    Télécopie : 05 57 69 50 23
    Email : contact@grand-francais.com
    Site : www.grand-francais.com

    Dominique Vacher a réhabilité cette propriété familiale dont le vignoble est situé sur les coteaux de la Vallée de l’Isle. Agriculture biologique, expression du terroir,vinifications soignées dans la grande tradition bordelaise…
    “Lorsque le destin vous permet de respecter les créations des aïeuls, précise Dominique Vacher, comment ne pas faire vivre l’âme d’un vignoble et de son vin : le temps use les motivations, et si une génération a laissé en sommeil ce joyau, je n’ai pu participer au renoncement du savoir-faire des ancêtres. Vignoble souvent primé pour sa tenue, je me suis consacré à valoriser le savoir. Ainsi est né le Château Grand Français, puisant dans le sol sablo-limoneux sur graves rouges, depuis des siècles, les richesses, pour donner la générosité toute naturelle aux Cabernetsfrancs, Cabernets-Sauvignons et Merlots.
    La naturalité est respectée par l’agriculture biologique conduite sur le domaine. 
    Outre la situation, le savoir des hommes au fil du temps a privilégié un choix de cépages avec une forte proportion de Cabernets. La récolte manuelle permet une sélection des grappes qui une fois éraflées donnent des baies de grande intégrité. Les vins, suivis par les conseils de plusieurs œnologues, sont élaborés par le Maître de Chai qui finalise sa personnalité au travers de la pluralité. Une macération à froid d’une semaine environ apporte les arômes avant lafermentation alcoolique. La vinification est faite par cépage séparé et par parcelle. Unassemblage finalise la sélection de la cuvée traditionnelle et de la cuvée spéciale destinée à être entonnée. Les barriques en chêne français sont à grains fins et proviennent de 5 tonneliers différents pour apporter une complexité au vin. À chaque millésime, 30% de barriques neuves sont intégrées. L’esprit Grand Français se repose pendant 6 mois au minimum après sa capture en bouteille, dont les bouchons sont rigoureusement vérifiés. Le savoir du passé, la technologie du présent, travaillent pour sa traversée dans le temps qui peut se poursuivre longtemps.
    Notre souci d’exigence de la qualité est le paradigme de notre propriété !
    Les années 2012 et 2013 se sont déroulées dans un contexte météorologique difficile, donnant des raisins à maturité inégale, aux goûts insuffisants pour nos critères. Nous avons donc refusé deux vendanges successives : 2012 et 2013.
    L’année 2014, également très compliquée, nous a permis de sélectionner seulement 25% d’une récolte normale. Tous ces efforts, parce qu’à Grand Français, seule la qualité doit être au service du consommateur. Ces sacrifices, totalement anormaux, font que tous les millésimescommercialisés sont récompensés dans les concours nationaux et internationaux.”
    Tous ces soins se retrouvent dans ce Bordeaux Supérieur 2010, élevé en fûts de chêne, harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de fruits rouges frais, de bouche ample et puissante. Le 2009, élevée en fûts de chêne, alliant charpente et velouté, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des notes toastées, intense, avec des tanins très bien équilibrés. La cuvée Héritage 2010, élévée en cuves Inox, est un vin très parfumé tout en harmonie, riche au nez aux senteurs de mûre et d'humus, de bonne évolution comme le 2009, aux notes de fruits surmûris et d'épices, de bonne bouche.

    Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE

    Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    M. et Mme Hébrard
    42, route de Libourne
    33450 Saint-Loubès
    Téléphone :05 57 84 61 03 et 06 71 80 06 74
    Télécopie : 05 56 92 51 02
    Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

    Le château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l’ancienne” : vendanges et tris manuels.
    Beau Bordeaux Supérieur Réserve 2012, charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, tout en nuances aromatiques avec des notes de griotte et de fumé. Le 2011, de couleur grenat profond, un vin fin et équilibré, aux senteurs de cassis et deprune, de bouche bien corsée et parfumée, de belle charpente, harmonieux. Le 2010, de jolierobe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cerise mûre, ample au palais, avec une finale subtilement poivrée. Excellent 2009, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins amples, un vin tout en distinction. Le Bordeaux Rouge est riche et persistant, avec des tanins souples et des nuances de griotte mûre et d’humus.

    Château HAUT CRUZEAU

    Château HAUT CRUZEAU

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Régis Chevalier

    33370 Fargues-Saint-Hilaire
    Téléphone :05 56 21 11 11
    Télécopie : 05 56 21 11 11
    Email : contact@regis-chevalier.com
    Site : www.regis-chevalier.com

    “En 2001, raconte Régis Chevalier, je reprends le Château, petite exploitation familiale qui compte 5 ha de vignes (80% Merlot et 20% Cabernet). En 2010, je lance “Chic” (AOP Provence), un rosé exclusivement vendu enbouteilles de un litre et demi, qui rencontre rapidement un vif succès, tant pour sa qualité que pour son design. En 2012, je lance “Pure” (AOP Bordeaux Blanc), un vin sec fruité, dans la même lignée que “Chic”. La même année, je crée une société de négoce, portant mon nom, (Sarl Régis Chevalier). Mon objectif : faire du bon et du beau”.
    Il réussit avec son Bordeaux Supérieur 2012, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample. Le 2011, de couleur rubis foncé, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, associe richesse et harmonie. Le 2010 est un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche persistante, à dominante de fruits noirs cuits.
    Son Pure Blanc (90% Sauvignon, 5% Sémillon, 5% Muscadelle, vignes âgées de plus de 25 ans, récolte manuelle, vinificationtraditionnelle et élevage en cuves), est vraiment plaisant, distingué, puissant et savoureux, alliant souplesse et fraîcheur en bouche, tout en finesse, aux nuances subtiles de noisette et de fleurs présenté dans un contenant moderne, dynamique comme le Chic rosé(Grenache, Cinsault, Tibouren, pressurage direct), parfaitement réussi, toujours friand et sec à la fois, de belle teinte, très fruité, avec cette pointe de nervosité agréable, de bouche subtilement florale.

    Château LAGRANGE Les TOURS

    Château LAGRANGE Les TOURS

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Michel et Pierre Choquet
    30, rue de Bernescut
    33240 Cubzac-Les-Ponts
    Téléphone :05 57 43 04 96
    Télécopie : 05 57 43 04 96
    Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-lagrange-les-tours.fr

    Un domaine de 22 ha de vignes plantées d'un seul tenant, dans un ensemble de 38 ha. Leterroir argilo-calcaire bénéficie d'une belle exposition. L'encépagement est constitué de 65% deMerlot, 25% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc.
    Beau Bordeaux Supérieur Château La Croix Saint-Benoît 2010, charnu, aux tanins fermes etsoyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus, généreux, de couleurpourpre, de bouche classique comme le 2009, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (mûre, cannelle), de très jolie charpente, de couleur pourpre et de fort bonne évolution.
    Le Bordeaux Supérieur 2010, puissant, avec des notes de groseille et de cannelle, aux taninsmûrs. Charmeur Bordeaux Clairet Rosé l’Idée Claire, souple, frais, puissant au palais, sec etsuave à la fois, tout en séduction.

    Château LAJARRE

    Château LAJARRE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Grégory Lovato
    24, avenue des Châteaux
    33350 Mouliets-et-Villemartin
    Téléphone :05 57 40 50 59
    Télécopie : 05 57 40 71 20
    Email : gregory.lovato@hotmail.fr
    Site : www.chateau-lajarre.com

    Au sommet de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, la propriété de 50 ha (dont 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux), appartient la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% deMerlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité,vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes.
    “Pour ce millésime 2013, nous explique Grégory Lovato, compte-tenu de la grêle qui a détruit plus de 50% des récoltes, et de la qualité moyenne de ce millésime, il ne sera pas mis enbouteilles mais vendu uniquement en vrac au négoce.
    Le 2014, en cours d'élevage, est vraiment très prometteur. Le rendement a été modéré mais l'on constate une grande homogéneité pour l’ensemble des parcelles récoltées, une très belle matière et un joli fruit.
    En 2015, seul le millésime 2012 sera en vente.”
    C’est l’occasion de déboucher son Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2012, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), parfumé, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés, tout en finessearomatique, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. 
    Le 2011, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très équilibré, classique. Le 2010 est un vin de couleur profonde, au nez de mûre et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, un vin ample et structuré, persistant aux papilles. Le 2009 est corsé, très harmonieux, gras, aubouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, une bouche intense et raffinée à la fois, où la mûre s’associe à laframboise bien mûre, à ouvrir sur des mets épicés.
    Il y a également ce chaleureux Bordeaux Supérieur Château Canon Montségur cuvée Gaspard 2012, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois et de prune surmûries, velouté.

    Château LAUDUC

    Château LAUDUC

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Grandeau
    Domaine de Bellevue - 8, chemin de la Peyre
    33370 Tresses
    Téléphone :05 57 34 43 56
    Télécopie : 05 57 34 43 58
    Email : m.grandeau@lauduc.fr
    Site : www.lauduc.fr

    Un domaine de 54 ha, sur des coteaux, à dominante argilo-calcaires et graveleux. 
    “Le millésime 2013 a donné des vins sur le fruit qui manquent de structure, explique Régis Grandeau. De ce fait, il n'y aura pas de Cuvées Prestige chez nous, ni de Bordeaux Supérieur, uniquement des Bordeaux. millésime 2014 : des vins modernes, souples, ronds, fruités avec des finitions de tanins relativement fermes, comparable au 2010.”
    Vous aimerez ce Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2012, élevé en barriques 15 mois, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin classique, de très bonne structure, fin mais avec de la matière, aux tanins amples, de bonne évolution. Le Bordeaux Supérieur Tradition 2012, tout en bouche, aux tanins savoureux, un vin très classique, au nez de petits fruits (mûre, cassis), alliant finesse et charpente. Il y a également le Bordeaux blanc 2013, de robe jaunepaille, au nez de noix et de fruits frais, bien rond, aromatique, agréable comme l’excellent Clairet 2013, aux nuances de fraise et de poire, avec cette pointe de nervosité présente, d’une jolie souplesse en bouche, avec une finale épicée. Goûtez également le ChâteauFlamand Bellevue rouge 2012, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles.

    Château PANCHILLE

    Château PANCHILLE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Pascal Sirat

    33500 Arveyres
    Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
    Télécopie : 05 57 51 57 39
    Email : info@chateaupanchille.com
    Site : www.chateaupanchille.com

    “2013 : pas de vin, la récolte a été grêlée, raconte Pascal Sirat; 2014 : des vins très corrects,fruités, équilibrés avec de la matière, du gras. Agréables à boire rapidement.”
    Excellent Bordeaux Supérieur 2012, très classique, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, associant structure et élégance, un vin intense et distingué. Le 2011, de couleur pourpre, riche au nez comme en bouche, tout en finesse, charmeur, est légèrement épicé. Belle réussite avec ce Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2010, une sélection de vieilles vignes, très bien élevé en partie en fûts de chêne, de robe soutenue, bien équilibré, parfumé, alliant finesse et charpente, distinction et richesse, d’excellente évolution. Séduisant Bordeaux blanc, persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia...), très équilibré, fondu en bouche.

    Château de PARENCHÈREBORDEAUX SUPÉRIEUR Château de PARENCHÈRE

    Château de PARENCHÈRE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Directeur : Richard Curty
    BP 57
    33220 Ligueux
    Téléphone :05 57 46 04 17
    Télécopie : 05 57 46 42 80
    Email : info@parenchere.com
    Site : www.parenchere.com

    Le vignoble jouxte les départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, et présente, de ce fait, un terroir très particulier dans le Bordelais, composé d’argilo-calcaire avec une très forte teneur en argile, ce qui explique en partie la puissance des vins qui y sont produits. La superficie de la propriété est de 153 ha. Le vignoble est concentré sur 63 ha, plantés sur les parcelles les mieux exposées du domaine.
    Ample et savoureux, ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2012 (70% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 15% Cabernet franc), est unbeau vin, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, un vin structuré, d’excellente évolution. Le 2011, généreux, estferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. 
    Le Bordeaux Supérieur 2012, très équilibré, au nez de cerise, d'épices et d’humus, est riche encouleur comme en matière, de charpente élégante. Excellent Bordeaux blanc sec 2014 (70%Sauvignon blanc, 15% Sémillon et 15% de Muscadelle), où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, tout en bouche, très agréable comme le Bordeaux Clairet, légèrement épicé, avec ce nez de fleurs fraîches, associant nervosité, suavité et une belle finale.

    Vous aimerez ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2011, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d'excellente évolution. Le 2010 est tout en bouche, avec des notes caractéristiques de fruits noirs et d'épices, très bien élevé, de garde. Le Bordeaux Supérieur 2011, bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouchecharnue comme il le faut.

    Excellent Bordeaux Clairet 2013, légèrement épicé, de robe légère, avec ce nez de fleurs fraîches, associant nervosité, suavité et une belle finale au palais. Joli Bordeaux blanc sec 2013, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la narcisse et les fruits mûrs, souple et frais.

    Château PASCAUD

    Château PASCAUD

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Scea Jalousie-Beaulieu - Bernard Avril et Philippe Person
    1, La Jalousie
    33133 Galgon
    Téléphone :05 57 84 32 11
    Télécopie : 05 57 74 38 62
    Email : chpascaud@aol.com

    Beau Bordeaux Supérieur cuvée Réserve 2012, élevé en fûts de chêne, 85% Merlot et 15%Cabernet franc, de couleur intense, aux nuances épicées, est un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche, aux tanins amples. Le 2011 est gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices. Le 2010 est de couleur grenat, avec ces nuances de violette et de framboise mûre, très classique et puissant, avec de la matière, très savoureux. Le 2009, généreux en bouche, tout en subtilité, développe un nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs. Goûtez le Bordeaux SupérieurTradition, 100% Merlot, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample et bien classique.

    Château PENIN

    Château PENIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Patrick Carteyron
    39, impasse de Couponne
    33420 Génissac
    Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
    Télécopie : 05 57 24 41 99
    Email : vignoblescarteyron@wanadoo.fr
    Site : www.chateaupenin.com

    Un domaine de 40 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l’épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne.
    Très beau Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2012, issu de vignes de Merlot, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, parfumé et typé. Le Bordeaux Natur rouge 2012, un vin vinifié et conservé sans ajout de soufre, est une nouvelle fois très fruité et très agréable, à prévoir sur des magrets à la braise.
    Le Bordeaux Supérieur Grande Sélection est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau. JoliBordeaux blanc Château Penin 2012, de robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits jaunes et les fruits secs. 
    Goûtez le Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2011, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, petite propriété de 2,5 ha achetée en 2011, typé, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices.

    Château de PIOTEBORDEAUX SUPÉRIEUR Château de PIOTE

    Château de PIOTE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Virginie Aubrion

    33240 Aubie-et-Espessas
    Téléphone :05 57 43 96 10
    Télécopie : 05 57 43 96 10
    Email : chateau.piote-aubrion@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudepiote.fr

    Une propriété (certifiée Bio en 2012) de 11 ha dont 10 de vignes sur des terres très argileuses avec présence de “crasse de fer ” sur les 2/3 des parcelles, et 2 parcelles sont argilo-limoneuses. Le travail de la vigne : épamprage, effeuillage, relevage, sont manuels. Le désherbage est mécanique sans produits chimiques. Les vendanges sont manuelles, un premier tri est effectué sur place le deuxième au chai. La propriété compte quatrecépages différents en raisins rouges (Cabernet-Sauvignon, Cabernet franc, Merlot et Malbec) et deux cépages en raisins blancs(Sémillon, Colombard).
    “En tant que vigneronne passionnée, nous raconte Virginie Aubrion, j’ai créé un lieu de réception afin de transmettre, dans un cadre convivial et chaleureux, ma passion pour mes vins issus d’un travail autour de la biodynamie. Je propose des moments autour d’un repas pour s’initier à la dégustation des différentes appelations bordelaises que nous proposons, soit 12 vins. Je souhaite partager mes connaissances, mon savoir faire et mon amour du vin.”
    Valeur sûre avec son Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2011, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, à la robecerise, aux reflets violets, un vin soyeux mais ferme, avec des notes de mûre et de griotte au palais. Le 2010, charpenté, aux taninsmûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale aux notes de cassis, de pruneau et d’épices. Joli Bordeaux Clairet 2014. Il y a également le Bordeaux rouge cuvée Spéciale 2010, pur Cabernet-Sauvignon, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis) et les épices, aux tanins soyeux et puissants à la fois, le Bordeaux blanc sec 2013, où s’entremêlent des notes d’amande, de pomme et de bruyère, harmonieux, et ce Crémant de Bordeaux rosé Perles, qui développe une bouche ample et soyeuse, très fruitée. Animations prévues sur la propriété pendant la saison estivale: journées champêtres, journées à thème...

    Château du SIRON

    Château du SIRON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Pierre Ginelli
    2, Le Siron
    33490 Saint-Martin-de-Sescas
    Téléphone :05 56 76 44 79
    Télécopie : 05 56 76 43 10
    Email : contact@chateausiron.com
    Site : www.chateausiron.com

    Les 2e et 3e générations scellent aujourd’hui leur passion du vin pour travailler autour de ce domaine de 57 ha.
    Au sommet de leur appellation avec ce Bordeaux Supérieur Quercus 2010, d’une belle puissance, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique. Excellent Bordeaux Supérieur cuvée Réservée 2010, avec des senteurs bien caractéristiques de fruits rouges cuits, légèrement épicé comme il le faut. Le Bordeaux rouge Château Le Siron 2011, bien vinifié, de couleur grenat, de bouche fondue, de bonne charpente, parfait sur un magret grillé. Le 2010 est tout aussi réussi, coloré, alliant charpente et velouté au palais, très parfumé. Goûtez encore le Bordeaux rosé 2013, tout en bouche, aux notes de petits fruits très mûrs.

    Château THURONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château THURON

    Château THURON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Jean-Pierre et Pierrette Lallement

    33190 Pondaurat
    Téléphone :05 56 71 23 92
    Télécopie : 05 56 71 01 89
    Email : contact@chateauthuron.com
    Site : www.chateauthuron.com

    Au sommet de son appellation. Propriété familiale depuis le XVIIe siècle de 6 ha, dont le sol est formé de graves, d’argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernetfranc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l’optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré.
    “2013 : jugeant que la qualité  des vins n'était pas digne d'être mise en bouteilles, nous avons tout vendu en vrac au négoce, nous raconte Jean-Pierre Lallement. Le millésime 2014 est une bonne année, des vins avec beaucoup d'acidité, ronds, puissants. Les Clairets et rosés vont être mis en bouteilles prochainement, les rouges sont en cours d'élevage, on verra comment le vin va évoluer, mais il sera dans la lignée des 2004, c'est un millésime fédérateur.
    En 2015, nous proposons les 2012. Il reste aussi des 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008. A noter : le 1997, si décrié se révèle fort satisfaisant, le 1998 commence à s'ouvrir, le 2008 est magnifique aujourd’hui.”
    Voilà l’occasion de savourer son Bordeaux Supérieur 2012, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, charmeur et puissant à la fois, tout en bouche. Le 2011, aux tanins riches, charpenté, est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, prune, cannelle...), tout en persistance comme le 2009, charnu et concentré, un vin riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de prune et de violette, de très bonne base tannique. Le 2008 est un vin équilibré, charnu et typé, au nez subtil, aux nuances de cassis, de prune et d’humus, auxtanins fermes, de bouche puissante, de bonne garde comme le montre ce 2005, médaille d’Or au Concours des VigneronsIndépendants, de belle couleur, un vin corsé et typé comme on les aime, tout en parfums, aux nuances de sous-bois, de cassis et d’épices. Goûtez le Bordeaux rosé Althaéa de Thuron, d’une couleur délicate, tout en subtilité, au nez de rose et de pêche, franc, développant en bouche des arômes de fruits frais et une touche épicée. Le Cattleya de Thuron (le cattleya étant une race d’orchidée chère à Marcel Proust), est un très joli Clairet, délicat, franc, avec des arômes puissants de fruits frais, une touche d’amande, un vin ample et friand.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu